đź‘ŤVacances : Une aide de 200 euros accordĂ©e aux jeunes de 18 Ă  25 ans………

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

En remplissant certaines conditions, les jeunes de 18 à 25 ans peuvent prétendre à une aide financière allant jusqu’à 200 euros sur leurs réservations d’hébergement

Après ces différentes périodes de confinement, les vacances pourraient être un bon moyen de se ressourcer. Mais pour les jeunes, particulièrement impactés par la crise sanitaire, et la crise économique qui en découle, ce sera peut-être encore moins simple qu’à l’habitude.

Pour leurs vacances, les 18-25 peuvent prétendre à un coup de pouce. Il s’agit du programme Départ 18 : 25 mis en place depuis 2014 par l’Agence nationale pour les chèques vacances (ANCV), rapporte Ouest-France.



 

 




Ce programme solidaire de l’ANCV dédié aux plus jeunes est financé grâce aux excédents de gestion du chèque-vacances. L’aide mise en place permet de financer jusqu’à 75 % d’une réservation, avec un plafond établi à 200 euros. En contrepartie, le bénéficiaire doit s’acquitter d’un minimum de 50 euros précise le quotidien.

Trois univers proposés: montagne, soleil et ville
Dix mille destinations sont proposées en France et à l’étranger. Il peut s’agir d’appartements, de camping ou même de villas. Pour trouver sa destination, il faut se rendre sur différents sites de Les Stations, une société spécialiste de la location de vacances qui est partenaire de l’opération. Trois univers sont proposés : la montagne, le soleil et la ville.

Sur chaque site de réservations, il est possible de tester son éligibilité et de simuler le coût total d’une réservation en prenant en compte l’aide de l’ANCV. L’éligibilité peut aussi être testée au moyen d’un simulateur sur le site de l’opération. Il faut évidemment avoir entre 18 et 25 ans et être résident en France.

Des conditions Ă  remplir
Le revenu fiscal de référence du demandeur doit être inférieur à 17.280 euros par an pour une part fiscale. Mais l’aide est aussi proposée aux étudiants boursiers, ceux qui sont en contrat d’apprentissage ou d’alternance, aux volontaires en service civique, ceux en contrat aidé, inscrits dans une école de la deuxième chance, aux bénéficiaires de la garantie jeunes et aux personnes suivies par l’aide sociale à l’enfance.

En 2020, ce sont 3.800 jeunes qui ont pu être aidés pour leur séjour. Le programme gagne donc à être connu, car l’enveloppe financière est loin d’être épuisée.





Source
CrĂ©dit photo : Capture d’Ă©cran

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail