😠😠😠Lyon : un prĂȘtre orthodoxe blessĂ© par balle, le tireur en fuite….

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

La victime a Ă©tĂ© blessĂ©e devant l’église dans laquelle il officie. Pris en charge par les secours, son pronostic vital est engagĂ©.



Alors que la France est placée en plan Vigipirate « urgence attentat » et sous confinement, des coups de feu ont été tirés ce samedi aprÚs-midi devant un édifice religieux.

Deux jours aprĂšs la tuerie Ă  la basilique Notre-Dame-de-l’Assomption Ă  Nice (Alpes-Maritimes), un homme a ouvert le feu vers 16 heures devant une Ă©glise orthodoxe du VIIe arrondissement de Lyon, indiquent des sources policiĂšres au Parisien / Aujourd’hui en France.

L’auteur, qui a fait usage d’un fusil de chasse Ă  canon sciĂ©, a tirĂ© sur un prĂȘtre de nationalitĂ© grecque qui fermait l’Ă©difice avant de prendre la fuite.

Il est activement recherché. Attaque terroriste, contentieux personnel : ses motivations restent inconnues.

La prudence est de rigueur.

Le parquet national antiterroriste (PNAT) dit Ă©valuer la situation avant de dĂ©cider d’une Ă©ventuelle saisine.



Le pronostic vital du prĂȘtre est engagĂ©
La victime, touchée au foie par au moins deux balles, a été transportée aux urgences dans un état grave.

Les premiers soins lui ont Ă©tĂ© apportĂ©s par des agents de la police municipale lorsqu’ils sont arrivĂ©s sur les lieux. Son pronostic vital est engagĂ©.

ÂgĂ© de 52 ans, l’homme officiait depuis 2012 en tant que reprĂ©sentant de l’Ă©glise orthodoxe.

Les investigations ont été confiées à la police judiciaire de Lyon.

Le ministre de l’IntĂ©rieur, GĂ©rald Darmanin, a ouvert une cellule de crise. Il sera rejoint par le Premier ministre Jean Castex qui se trouvait Ă  Rouen au moment des faits.

Ce déplacement portait justement sur la sécurisation des lieux de culte et le déploiement de forces sécuritaires supplémentaires.



Source : https://www.leparisien.fr
CrĂ©dit photo : Capture d’Ă©cran

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail