😮😮Après une visite non-autorisée de sa fille, une femme démente de 78 ans est expulsée de sa maison de retraite….

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

La pandémie mondiale de coronavirus a particulièrement touché les personnes âgées, dans tous les pays.

Les maisons de retraite ont payé un lourd tribut et beaucoup de famille ont perdu un être cher dans de terribles circonstances, sans même pouvoir leur rendre une dernière visite.

Denise Hobbs de Leeds, en Angleterre, sait tout à ce sujet.

C’était précisément pour cette raison qu’elle voulait aller voir sa mère bien-aimée Elizabeth dans la maison de retraite et lui tenir compagnie pendant un moment lorsqu’elle se sentait un peu seule.

Mais cette visite a eu un impact inattendupour la femme de 78 ans, car elle risque maintenant d’être expulsée de la maison de retraite après la découverte de l’incident.

« Ma mère est jetée dehors juste parce que je l’aime et que je voulais la saluer », a déclaré une Denise désespérée à The Sun.



Image

La maison de retraite a expliqué que la visite de la fille n’était pas autorisée à l’époque et que le personnel n’avait pas été informé.

Elle n’avait pas pris de rendez-vous, mais voyant une fenêtre ouverte, elle était de toute façon entrée voir sa mère.

Dans un communiqué, la maison de retraite a déclaré : « On a demandé à la résidente de quitter la maison parce que sa famille refuse de respecter notre politique de visite. »

La famille est obligée de trouver une nouvelle maison pour Elizabeth, démente, quelques semaines avant Noël.



Image

J’ai complètement perdu toute confiance en cette maison de retraite. Je ne comprends pas comment ils peuvent justifier une telle décision », déclare Denise.

« Ma mère est innocente, mais elle est devenue une victime. Pendant la pandémie, nous avons été autorisés à rendre visite à ma mère, mais cela s’est soudainement arrêté.

Tout ce que je voulais, c’était voir ma mère. Rester en contact est si important, mais maintenant c’est perdu. »

Les médias anglais ont été en contact avec le directeur de la maison de retraite, qui a eu le commentaire suivant à ce sujet :

« C’est avec grand regret que nous devons demander à cette résidente de quitter Aspen Hill Village.

Demander à un résident de quitter son domicile n’est jamais une décision que nous prenons à la légère », a déclaré le Dr Shahz Ahmed.

La confiance des deux côtés a disparu et une nouvelle maison de retraite est recherchée pour Elizabeth.



Source : incroyable
Crédit photo : Capture d’écran

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail