😼Le maire de Romorantin Ă©pinglĂ© par Mediapart pour des dĂ©penses luxueuses au frais de la collectivitĂ©…..

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Selon Mediapart, Jeanny Lorgeoux, maire de Romorantin, dans le Loir-et-Cher, aurait fait payer plus de 60 000 euros de notes Ă  la collectivitĂ©, pour des repas de luxe dans un restaurant Ă©toilĂ© de la commune. ContactĂ© ce dimanche, l’Ă©lu parle d’une « opĂ©ration politique » contre lui.

Le maire de Romorantin (Loir-et-Cher) et ancien sĂ©nateur du Parti socialiste a Ă©tĂ© Ă©pinglĂ© ce samedi par Mediapart, pour des dĂ©penses luxueuses au frais du contribuable. Selon le site d’investigation, Jeanny Lorgeoux, Ă©lu depuis 1985 Ă  la tĂȘte de la ville et ex-dĂ©putĂ© du Loir-et-Cher, aurait fait payer par la collectivitĂ© plus de 60 000 euros de notes en trois ans dans un restaurant Ă©toilĂ© de la commune, le Lion d’Or.

A en croire cet article, cet hĂŽtel-restaurant est un peu le QG de Jeanny Lorgeoux. Depuis plusieurs annĂ©es, en tant que maire mais aussi prĂ©sident de la CommunautĂ© de communes, il y aurait reçu plusieurs figures politiques bien connues de la rĂ©gion Centre-Val de Loire comme Guillaume Peltier, dĂ©putĂ© Les RĂ©publicains de la circonscription, mais aussi des entrepreneurs locaux, des mĂ©decins, ou encore l’ancien patron de France TĂ©lĂ©visions, Xavier Couture.



Des dĂźners Ă  plusieurs milliers d’euros avec, au menu, foie gras, caviar, bouteilles de vin et de champagnes hors de prix. Plus de vingt factures recensĂ©es entre septembre 2017 et aoĂ»t 2020, pour un montant total de 66 000€.

Une « opération politique » selon Jeanny Lorgeoux
Une somme qui interpelle, quand on sait que la commune est endettĂ©e Ă  hauteur de 15 millions d’euros, rappelle le site d’investigation, d’autant que prĂšs d’un habitant de Romorantin sur cinq vit sous le seuil de pauvretĂ©.

ContactĂ© ce dimanche, le maire, refuse de s’exprimer pour le moment. Jeanny Lorgeoux considĂšre nĂ©anmoins que cet article est une « opĂ©ration politique » contre lui. De son cĂŽtĂ©, le procureur de la RĂ©publique de Blois n’a pas encore dĂ©cidĂ© s’il allait ouvrir une enquĂȘte.



Source
CrĂ©dit photo : Capture d’Ă©cran

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail