260 pompiers et 9 avions mobilisés pour lutter contre l’incendie qui a déjà ravagé 78 hectares de forêts…

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Un Canadair largue sa cargaison d\'eau sur les flammes (illustration).

260 pompiers et 9 avions mobilisés pour lutter contre l’incendie qui a déjà ravagé 78 hectares de forêts…

Les feux partis d’un même village mardi à Lablachère (Ardèche) progressent. Depuis le début d’après-midi, d’importants moyens ont été mobilisés pour tenter d’éteindre le feu qui a déjà brûlé 78 hectares de forêts.

Deux incendies se sont déclarés mardi 6 août après-midi à Lablachère (Ardèche), rapporte France Bleu Drôme Ardèche. Peu avant 15 heures, sur la route de Planzolles et dans le bois de Beauzon à Lablachère, les flammes ont pris dans un massif résineux.

À 19 heures, la préfecture indiquait que 78 hectares de forêts avaient déjà brûlé dans le sud du département. De lourds moyens ont été déployés sur la zone : 260 pompiers sont mobilisés pour lutter contre cet incendie. Cela correspond à 12 groupes d’intervention, dont des renforts venus du Gard, du Vaucluse et de la Drôme. Des moyens aériens sont engagés avec huit Canadair et un Dash qui assurent des largages d’eau réguliers.

Évacuation et fermeture de route

« À titre préventif », la préfecture a précisé que le camping Hello Soleil de Lablachère a été évacué. Les 63 vacanciers ont été pris en charge et ont été emmenés dans la salle des fêtes de la commune. Enfin, la route départementale RD4 a été coupée entre Lablachère et Planzolles pour éviter que le travail des secours sur place soit entravé.

Selon France Bleu Drôme Ardèche, les flammes sont attisées par un vent violent. 48 engins de lutte contre le feu sont également mobilisés au sol et 20 gendarmes sécurisent le secteur.

Nouvel incendie dans le département

Le 2 août dernier, un feu de forêt s’était déclaré près d’Albon. L’incendie avait ravagé quatre hectares de forêts en une heure et avait nécessité l’intervention d’une soixantaine de pompiers.

Cet incendie intervient alors que ce matin, dans le Gard, avait lieu l’hommage à Franck Chesneau, le pilote de bombardier disparu vendredi 2 août. Son bombardier d’eau s’était écrasé à Générac alors qu’il luttait contre l’incendie.

 

 

Source : https://www.francetvinfo.fr
Crédit photo : Capture d’écran
Source crédit photo : https://www.francetvinfo

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail