Nous voulions un quatrième enfant. On s’est retrouvés avec des sextuplés

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Courtney et Eric, parents de trois enfants, tenaient absolument à en avoir un quatrième.

Mais Courtney a accouché… de sextuplés, faisant passer la famille de cinq à onze membres !

La vie réserve parfois de sacrées surprises…

Un seul petit changement et, boum, tout est complètement chamboulé !

Ce couple d’Albertville, en Alabama (Etats-Unis), en sait quelque chose.

Courtney et Eric Waldrop sont déjà parents de trois garçons  leur fils aîné, Saylor, 10 ans, et les jumeaux, Wales et Bridge, 8 ans  quand ils décident d’avoir un quatrième enfant pour compléter la famille.

« Nous n’avons pas réussi tout de suite, j’ai fait deux fausses couches, et puis, avec l’appui d’un traitement améliorant la fertilité, je suis à nouveau tombée enceinte », rapporte cette enseignante de 38 ans.


Avec Eric, ils sont aux anges, mais leur joie est de courte durée. Lors de l’échographie du premier trimestre, le ciel leur tombe sur la tête.

Ce n’est pas un embryon qui est en gestation, mais six ! « Cela a été le plus grand choc de notre vie.

Nous étions affolés, inquiets, effrayés. Tout, sauf heureux. Comment allions-nous gérer cela ? », confie Courtney.

D’autant qu’une grossesse pareille n’est pas sans risque, pour la mère, mais aussi pour les bébés, qui sont souvent de grands prématurés.

Trois garçons et trois filles voient le jour après trente semaines de grossesse

Nous avons accusé le coup pendant quelques jours, et puis nous nous sommes ressaisis et avons décidé que notre couple résisterait à cette déflagration et que nous allions former une incroyable famille avec nos neuf enfants ! », explique le papa de 40 ans.

Après une grossesse très surveillée et un accouchement à haut risque, trois garçons et trois filles voient le jour après trente semaines de grossesse.

Les six minuscules fantastiques, nommés Tag, Layke, Blue, Rivers, Rawlings et Rayne, pèsent entre 900 g et 1,3 kg, mais sont en pleine forme. Et leur maman aussi.

A la maison, Eric a tout organisé.

Il a embauché deux nounous à plein temps, et a organisé le couchage pour la ribambelle de sextuplés.

Les premiers temps ont néanmoins été rudes. « Ne serait-ce que pour leur donner à manger, c’est un sacré chantier ! Et puis, il y en a toujours un qui a besoin de quelque chose.


Même avec les deux nounous, nous étions sur les rotules », explique Courtney, qui n’a pas repris sa carrière d’enseignante et se consacre désormais à sa tribu.

« Nous aimons chaque seconde dans ce qui est maintenant notre nouvelle normalité »

Heureusement, après les premiers mois de cette vie chamboulée, le positif a vite repris le dessus. « C’est une vie très intense, mais surtout remplie de bonheur et de plaisir.

Nous aimons chaque seconde, tout le monde est en forme, les trois grands nous aident, Eric et moi, dans ce qui est maintenant notre nouvelle normalité.

Nos six petits nous donnent beaucoup de joie, et être une famille de onze membres nous a finalement tous rapprochés les uns des autres ! », conclut Courtney.

Source : closermag.fr

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail