Carburants : la flambée des prix atteint son plus haut niveau depuis 2019…

Carburants : la flambée des prix atteint son plus haut niveau depuis 2019…

Le prix à la pompe a enregistré un record depuis le 1er janvier, notamment pour l’essence qui bat presque le pic historique d’octobre 2018, qui avait suscité la colère des automobilistes.

C’est un centime qui vaut tout un symbole. Le triste record du prix de l’essence d’octobre 2018, à la veille des gilets jaunes, est en passe d’être battu. En cette mi-avril, il est estimé à 1,5653 euro le litre, contre 1,5735 en octobre. Tous les autres carburants connaissent aussi une hausse affolante.

Dans le détail, le Super sans-plomb 95 prend deux centimes le litre par rapport à la semaine dernière. Le diesel flambe également, à un rythme plus lent : il s’élève à 1,4695 euro le litre contre 1,4612 une semaine plus tôt, soit près d’un centime de plus.

Voir l'image sur Twitter

Quatre mois de hausse continue

Depuis la dernière semaine de décembre, la courbe du prix des carburants suit une envolée constante. A l’époque, le prix était de 1,4036 euro par litre d’essence. Qu’est-ce qui explique ces chiffres ? Principalement, la chute de la production mondiale de pétrole, qui a fait grimper le cours du baril de 30% en trois mois.

Les pays de l’Opep, qui exportent le pétrole, ont conclu début janvier un accord qui a conduit à cette hausse généralisée des prix. Le baril de Brent, qui vient de la mer du Nord, est au-dessus de 70 dollars depuis novembre. Mais l’Opep pourrait, en cas de trop forte hausse, décider une accélération de la production. D’autant que les sanctions contre l’Iran et le Venezuela entravent leurs volumes d’exportation.

 

Source : https://www.lelynx.fr

Crédit photo : capture d’écran