Gérard Collomb: «Aujourd’hui, Emmanuel Macron est en difficulté»

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Gérard Collomb: «Aujourd’hui, Emmanuel Macron est en difficulté»…

Invité jeudi 9 mai de la matinale d’Europe 1, l’ancien ministre de l’Intérieur, appelé à la rescousse par Emmanuel Macron, a annoncé qu’il soutiendrait la liste de la majorité aux européennes, tout en revenant sévèrement sur l’action du président.

Un soutien au goût amer. Plutôt silencieux sur l’action de l’exécutif depuis sa démission, Gérard Collomb est revenu, sans filtre, au micro d’Europe 1 sur sa relation avec le président de la République. S’il confirme qu’il soutiendra bien La République en marche pour les élections européennes, sur demande expresse, selon lui, d’Emmanuel Macron, son jugement sur l’action du président reste très sévère. «Le président me dit qu’il a besoin de moi aujourd’hui, j’espère que cela va continuer dans l’avenir, a-t-il déclaré jeudi 9 mai. «Nous avions eu un certain nombre de problématiques sur lesquelles nous nous étions séparés, mais aujourd’hui mon choix fondamental est devant l’Europe qui est en train de se disloquer. Je voterai avec toujours ma liberté de penser et de ton mais je voterai», a-t-il affirmé, avec une certaine retenue.

Car les dernières semaines de Gérard Collomb au gouvernement ne semblent pas encore être oubliées. Il indique, d’ailleurs, que le contact n’avait jusqu’alors pas été rétabli avec Emmanuel Macron. «Il se renoue quand les temps deviennent difficiles. Peut-être suis-je un homme des choix difficiles», commente ironiquement l’ancien ministre de l’Intérieur. Et de constater: «Aujourd’hui, il est en difficulté, avec une crise interne et une situation complexe au niveau international». Pour le maire de Lyon, l’épreuve des «gilets jaunes», qui a «contribué à troubler son image» a permis à Emmanuel Macron de «se rendre compte que le pays était plus complexe qu’il ne le pensait, avec quelques métropoles qui vont de l’avant, mais une France périphérique en profond désespoir dont il faut tenir compte».

Macron a-t-il vraiment besoin de Gérard Collomb ?
Débat sur le plateau de Points de vue suite à l’interview donnée par Gérard Collomb à Europe 1.

Macron a-t-il vraiment besoin de Gérard Collomb ? – Regarder sur Figaro Live

«Brigitte Macron voit plus la réalité de la France»

Gérard Collomb va même plus loin, affirmant que Brigitte Macron, l’épouse du président, soutenait régulièrement ses positions, à l’époque ou il était le locataire de la place Bauveau parce qu’elle «sortait plus souvent et voyait plus la réalité de la France». Emmanuel Macron appréciera. Revenant sur les raisons de sa démission du gouvernement, l’édile lyonnais a reconnu que l’affaire Benalla avait joué un grand rôle, «mais pas seulement», affirmant que d’autres sujets de division avec le président avaient pesé dans la balance.

Interrogé sur les polémiques à répétition provoquées par son successeur, Christophe Castaner, l’ancien ministre reconnaît «un certain nombre d’erreurs», et encourage ce dernier à «faire attention». «Il faut qu’il soit totalement inattaquable» estime Gérard Collomb. Et, pour finir sur une bonne note, l’ancien proche d’Emmanuel Macron, qui reconnaît tout de même qu’il «n’aurait pas cru, au début, qu’on irait jusqu’à la présidentielle», réaffirme sa volonté d’une fin de quinquennat prospère, pour «tirer profit de ce qui a été fait dans la première partie, avant la cassure».

 

Source : http://www.lefigaro.fr

Crédit photo : capture d’écran

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail
Publicités