Hospitalisée d’urgence après avoir frôlé la mort : Laurence Boccolini souffre d’un mal mystérieux

Hospitalisée d’urgence après avoir frôlé la mort : Laurence Boccolini souffre d’un mal mystérieux…

Après avoir été hospitalisée d’urgence, Laurence Boccolini a donné, lundi 20 mai, des nouvelles rassurantes à ses fans sur son compte Instagram. Sans pour autant en dire plus sur le mal dont elle souffre.

Mercredi 15 mai, Laurence Boccoliniannonçait sur son compte Instagramavoir échappé à la mort.

Tout peut basculer en une seconde

« Arbre de Noël déplumé qui n’apporte pas de cadeaux !. Enfin soyons juste quand même, pour mon anniversaire il y avait un beau cadeau sous cet arbre… La bienveillance et la réactivité du Professeur C. Qui m’a sauvé la vie (…) Parfois vous refusez d’écouter cette voix à votre oreille qui vous mets en garde et vous dit que tout peut basculer en une seconde. Alors il faut bien l’écouter, ne plus essayer de donner le change avec le sourire et tout le reste devient dérisoire… Tout. Absolument TOUT Merci à Calixte et Isabelle pour avoir été à mes côtés. Friends / family forever ❤️ »

Rassurante mais…

Des mots alarmants qui ont entraîné une forte angoisse auprès de ses nombreux fans. Ce n’est que cinq jours plus tard, lundi, que l’ex-présentatrice de « Money Drop » et du « Maillon Faible » a pu donner des nouvelles de sa santé. Avec humour, comme toujours, Laurence Boccolini s’est voulue rassurante sans pour autant en dire plus sur le mal dont elle souffre…

Je me suis habituée à ma perf portable

« D’abord j’ai cru que c’était une bouteille de parfum, ensuite un sex toy ( c’est vous dire si j’y connais rien ) et finalement Maël mon infirmier m’a dit que c’était ça une perf portable (…) au bout de 18 jours me suis habituée à ce joli petit objet qui tous les jours propulse le produit qui guérit dans mes veines… Enfin on croise les doigts (…) Merci pour tous vos messages qui me touchent beaucoup. Ça aide énormément de se sentir aimée …Merci. J’espère à très vite.❤️

 

 

Source : https://www.midilibre.fr

Crédit photo : capture d’écran