Le système des retraites ne sera pas à l’équilibre avant au moins 2042.

Le système des retraites ne sera pas à l’équilibre avant au moins 2042.

Les projections du Conseil d’orientation des retraites (COR), qui doit publier jeudi son rapport annuel, repoussent encore le moment où le dispositif ne serait plus déficitaire.

Le retour à l’équilibre du système des retraites sera un peu plus long que prévu. C’est ce qui ressort d’une version quasi définitive du rapport annuel du Conseil d’orientation des retraites (COR) qui doit être publié jeudi 13 juin et dont Le Mondea obtenu copie. Ce document sera décortiqué avec minutie alors que se profile une vaste réforme visant à fonder un régime universel. Le gouvernement y sera d’autant plus attentif qu’il cherche à faire des économies pour compenser le coût des mesures sociales annoncées depuis décembre 2018, en réponse au mouvement des « gilets jaunes ».

Avec 324,5 milliards d’euros versés en 2018, les dépenses du système de retraite se sont élevées à 13,8 % du PIB – soit une hausse de 2,1 points par rapport à 2002. Parmi ces dépenses, 286,3 milliards ont été consacrés aux pensions dites de « droit direct » et 36,1 milliards aux pensions de droit dérivé – essentiellement les pensions de réversion. Comme le relève le rapport, le système est « quasiment revenu à l’équilibre depuis 2017 » alors qu’un trou s’était creusé auparavant du fait de la crise économique de 2008. L’an passé, les besoins de financement du dispositif étaient estimés à 0,1 % du PIB, soit près de 2,9 milliards d’euros. L’amélioration récente des comptes s’explique notamment par la réforme de 2010 qui a décalé de 60 à 62 ans l’âge légal de départ à la retraite. Mais la situation pourrait se dégrader à court terme.

 

 

 

Source : https://www.lemonde.fr

Crédit photo :  capture d’écran