Appels de phares pour prévenir des forces de l’ordre : ce message de la gendarmerie qui fait le buzz

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Un ton décalé pour mettre en garde.

Un multirécidiviste et un cambrioleur qui remercient les conducteurs de les avoir prévenus de la présence des gendarmes par appels de phares, il fallait y penser.

Ce message c’est celui de la gendarmerie des Vosges posté le 27 novembre dernier. Derrière le ton décalé, la gendarmerie veut alerter sur les dangers potentiels de cette solidarité bien connue des automobilistes.

Une tradition à laquelle la gendarmerie compte bien mettre un terme.  » Avertir les autres usagers c’est aussi prévenir n’importe qui », semble mettre en garde la gendarmerie des Vosges.


 » Les appels de phare ne sont pas interdits par le Code de la route mais comprenez qu’ils profitent surtout à ceux qui ont quelque chose à se reprocher », explique la gendarmerie dans un autre tweet.

Et d’ajouter :  » Vous risquez d’aider malgré vous des criminels, des personnes dangereuses ou recherchées ».

Voir l'image sur Twitter

Le message titré sobrement  » remerciements » a été  » aimé » par plus de 1 000 personnes et retweeté plus de 500 fois.

La gendarmerie des Vosges n’en est pas à son coup d’essai en termes de message insolite. Le 28 novembre, à l’occasion du Black Friday elle mettait en garde contre les risques d’arnaques… à sa manière.

Le 20 novembre, la gendarmerie publiait un avis de recherche aussi décalé sur sa page Facebook  après les chutes de neige survenues dans les Vosges.  »


Suite aux intempéries ( …) la gendarmerie des Vosges recherche activement Elsa d’Arendelle alias la reine des neiges ».

La gendarmerie mentionnait dans son annonce  » Profil psychologique : incomprise puis libérée, délivrée et complètement givrée ».

Source : https://www.ladepeche.fr

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail
Publicités