Une ado décapite le chien de sa grand-mère et décide de garder sa tête dans sa chambre

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

dog 6.jpg?resize=1200,630 - Une ado décapite le chien de sa grand-mère et décide de garder sa tête dans sa chambre

Voici encore une histoire bien sordide qui s’est déroulé aux Etats-Unis et qui démontre à quel point la race humaine peut-être mauvaise. Ici, c’est un pauvre animal qui n’avait rien demandé à personne qui en a fait les frais…

Elle décapite le chien de sa grand-mère et garde sa tête dans sa chambre

Les faits se sont déroulés à Memphis, dans l’État du Tennessee, aux Etats-Unis.

Kyoko Smith, une jeune femme âgée de 18 ans a tué le chien de sa grand-mère, un minuscule Shih-Tzu , puis a eu la « bonne idée » de le décapiter.


Mais l’horreur ne s’arrête pas là car après cet acte d’une extrême violence la jeune femme a décidé de mettre la tête du pauvre animal dans un tiroir de sa chambre et a placé le cœur du chien dans le congélateur de son domicile…

Pour continuer dans son excès de violence, elle a ensuite pris des photos du cadavre de l’animal puis les a envoyé à sa mère qui a contacté la police locale dans la foulée…

Crédit Photo: Pixabay

La jeune femme va être jugée pour cruauté envers les animaux

Une fois les autorités sur place, Kyoko Smith a rapidement reconnu avoir tué puis décapité le petit animal.

Un officier de police a déclaré: « Nous avons été appelés pour intervenir dans une propriété du Miller’s Pond Circle, dans le sud-est de Memphis, le 13 novembre dernier, une semaine seulement après le 18e anniversaire de l’adolescente.

Quand nous sommes arrivés sur place, nous avons découvert une scène de crime terrible tandis que Kyoko Smith ne semblait pas réaliser ce qu’elle venait de faire ».


Après avoir été arrêtée puis relâchée avec une caution de 4500 euros, la jeune fille comparaitra au tribunal de Memphis le mois prochain et devra répondre des accusations de cruauté envers les animaux pour le meurtre brutal et sadique du chien de compagnie de sa grand-mère.

La loi du Tennessee stipule que le meurtre d’un animal est passible d’emprisonnement pour une durée de 1 à 6 ans, en attendant de passer devant les juges Kyoko Smith devra prouver qu’elle cherche un soutien psychologique et assister à des consultations dans le cadre de ses conditions de mise en liberté sous caution.

Que pensez-vous de cette terrible histoire qu’a vécu ce petit chien ?

Source : https://www.vonjour.fr

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail
Publicités