Un patient hospitalisé meurt après que sa famille a débranché son respirateur pour mettre un climatiseur à la place….

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Âgé de 40 ans, le patient s’est retrouvé en détresse respiratoire et n’a pas pu être ranimé par le personnel de l’hôpital.

Un patient indien d’une quarantaine d’années avec une suspicion de coronavirus est décédé le 15 juin à l’hôpital Maharao Bhimsingh de Kota, dans le nord de l’Inde.



Admis dans une unité de soins intensifs, le malade a perdu la vie après que sa famille, venue lui rendre visite, a débranché son respirateur artificiel afin de brancher un climatiseur.

Comme le rapporte un article du journal Indian Express, relayé par Ouest-France, la température avoisinait les 41 degrés ce jour-là.

La famille du patient avait apporté son propre climatiseur, le personnel soignant ayant éteint ceux de l’hôpital afin d’empêcher la propagation du virus du Parti communiste chinois (PCC), connu sous le nom de nouveau coronavirus.

Ne trouvant pas de prise pour brancher leur appareil, les membres de la famille du malade ont débranché le respirateur de leur parent…





Si le respirateur artificiel disposait d’une batterie de secours, comme l’indique le site Vice News, la batterie s’est déchargée au bout d’une trentaine de minutes.

Les proches du patient n’avaient pas pris soin d’informer le personnel médical de leur geste et le malade s’est retrouvé en détresse respiratoire.

Sa famille s’est alors précipitée pour demander l’aide des soignants, mais ces derniers ne sont pas parvenus à ranimer le quadragénaire.



Une enquête a été ouverte.

« Nous avons mis en place un comité avec le surintendant adjoint de l’hôpital, le surintendant des soins infirmiers, le personnel du service d’isolement et le médecin-chef pour établir un rapport qui détaille ce qui s’est passé », a indiqué le docteur Navin Saxena à la rédaction de Vice News.

Les médecins ont annoncé que la victime n’avait pas contracté le virus de Wuhan.

* Epoch Times désigne le nouveau coronavirus, responsable de la maladie du Covid-19, comme le «    virus du PC C » car la dissimulation et la mauvaise gestion du Parti communiste chinois (PCC) ont permis au virus de se propager dans toute la Chine et de créer une pandémie mondiale.



Source : https://fr.theepochtimes.com

Crédit photo : Capture d’écran

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail
Publicités