Le meurtrier de Mélanie roulait entre 130 et 160km/h (vidéo de la conférence de presse du procureur)….

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Le chauffard qui a tué la Gendarme Mélanie Lemée samedi soir à Port-Sainte-Marie (47) roulait à une vitesse estimée entre 130 et 160 km/h a révélé la procureur d’Agen lors d’une conférence de presse tenue ce lundi matin.



“ Aucune trace de freinage n’a été relevée ” a ajouté Manuela Garnier citée par Sud Ouest.

Sur le même sujet : Mort de Mélanie Lemée: le chauffard roulait malgré un permis annulé

La magistrate a confirmé nos informations, à savoir que ce délinquant routier conduisait non seulement sans permis, -il a été annulé en 2019- mais de surcroît était sous stupéfiants.

Yassine E. qui s’est débarrassé selon nos informations de pochons de stupéfiants pendant la poursuite a néanmoins été trouvé porteur de 165 grammes de cocaïne a détaillé la cheffe du parquet qui est revenue en détails sur les circonstances du drame.



Une information judiciaire est ouverte pour “homicide volontaire sur personne dépositaire de l’autorité publique, conduite sans permis en récidive et sous l’emprise de stupéfiants détention de stupéfiants”.

Un mandat de dépôt a été requis par le parquet et Yassine E. devrait donc prendre chemin de la prison cet après-midi après sa mise en examen.

Mélanie Lemée un Gendarme extraordinaire

Lors de cette conférence de presse, le colonel Laurent Villieras, commandant du groupement de Lot-et-Garonne a évoqué la Gendarme Lemée, “ très appréciée de ses camarades, profondément affectés par cette perte, très douloureuse pour nous tous.

c’était un Gendarme extraordinaire, quelqu’un de valeur.”





Ancienne réserviste et judokate de haut niveau
Originaire de l’Orne (61), la Gendarme Mélanie Lemée, a d’abord été réserviste opérationnelle dans l’Orne entre 2014 et 2015 puis a réussi le concours.

A l’issue de sa scolarité, elle été affectée à la brigade d’Aiguillon le 4 juillet 2016.

Quatre ans jour pour jour avant sa mort. Celle qui avait réussi l’OPJ en octobre 2019 a aussi été une judokate de haut niveau.



Source : https://lavoixdugendarme.fr

Crédit photo : Capture d’écran

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail