Quatre enfants tués dans un accident de la route : « L’un d’eux hurlait et pleurait », raconte un témoin

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Mardi 28 juillet, quatre enfants sont décédés dans un accident de la route sur la RN2, dans l’Aisne, à hauteur de Laon.

Un témoin présent lors du drame s’est confié dans les colonnes du « Parisien ».

Dans la journée du mardi 28 juillet, un terrible accident de la route s’est déroulé, sur la RN2, dans l’Aisne, à hauteur de Laon.

Aux alentours de 15 heures, un poids-lourd a percuté un premier véhicule puis une voiture, qui a instantanément pris feu en quittant la chaussée.

À l’intérieur, se trouvaient quatre enfants âgés de 9 à 13 ans décédés avant l’arrivée des secours, et la conductrice, grièvement blessée.

La femme de 42 ans a été emmenée à l’hôpital d’Amiens en urgence absolue ; son pronostic vital n’est pas engagé.

Selon le préfet de l’Aisne, elle est « la mère d’un enfant, les trois autres sont des cousins âgés entre 10 et 15 ans. »


Plusieurs témoins ont assisté à l’accident, dont Aurélien, un jeune homme de 34 ans.

Cet enseignant a porté secours aux victimes, et a raconté le drame dans les colonnes du Parisien, en kiosque mercredi 29 juillet.

Assis dans sa voiture à l’arrêt, Aurélien a tout d’abord remarqué un ralentissement, puis un bouchon se former, et a soudainement entendu le bruit d’une collision, qui créa un mouvement de panique. Immédiatement, le jeune homme a appelé les pompiers avec son portable.

En proie aux flammes, un enfant « hurlait et pleurait »

Une trentaine de secondes après le choc, la voiture où se trouve la conductrice et les quatre enfants a commencé à prendre feu.

Aussitôt, des personnes qui avaient des extincteurs dans leurs voitures se sont précipitées pour essayer d’éteindre le feu.

À son tour, Aurélien s’est approché de la voiture et a aperçu la conductrice « inconsciente ».

Après que cette dernière ait repris ses esprits, Aurélien et un autre homme ont réussi à l’extraire de la voiture.

« Les flammes commençaient à être sur elle, elle a le dos brûlé et une partie du cuir chevelu je pense », a-t-il ajouté.


Aurélien a remarqué un enfant sur le siège passager à l’avant, et d’autres enfants à l’arrière. Pendant de longues secondes, les témoins ont entendu les cris d’un enfant, en proie aux flammes.

« Il hurlait, pleurait. Nous étions plusieurs à essayer d’ouvrir les portières, mais elles étaient bloquées.

On a essayé de les faire plier par le haut, mais c’était impossible. On a fait ce qu’on pouvait », s’est-il souvenu.

Malgré tous leurs efforts à mains nues, les personnes n’ont pas pu secourir les enfants, face aux flammes qui grandissaient.

« Rapidement, il fallait s’éloigner. On ne pouvait plus approcher de la voiture », a conclu Aurélien.

Le chauffeur du poids-lourd est en garde à vue depuis mardi 28 juillet, et une enquête a été ouverte.

Source : https://www.closermag.fr

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail