🧡 Le client veut une pancarte disant qu’il y a un employĂ© handicapĂ© – la patronne lui rĂ©pond….

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Se plaindre peut sembler plus facile que d’ĂȘtre empathique.

Un client d’un restaurant Pizza Inn s’est par exemple plaint d’un serveur autiste.

Il avait demandĂ© au propriĂ©taire d’afficher une pancarte pour avertir les clients de l’Ă©tablissement.

Mais la propriétaire, Amanda, a décidé de prendre les choses en main.



« Ils sont comme des enfants pour moi et cela me met en colÚre ».

Il y a plusieurs annĂ©es, la propriĂ©taire de ce restaurant, Amanda Cartagine, a choisi d’engager des personnes handicapĂ©es.

Amanda a un enfant atteint du syndrome de Down et sait ce que signifie ne pas ĂȘtre acceptĂ©.

« Nous, parents d’enfants ayant des besoins spĂ©ciaux, avons toujours beaucoup de difficultĂ©s, nous devons combattre les prĂ©jugĂ©s et apprendre aux autres que nos enfants ne sont pas diffĂ©rents », a-t-elle dĂ©clarĂ© Ă  WYFF News.





Amanda explique que son fils l’a inspirĂ©e Ă  embaucher du personnel prĂ©sentant diffĂ©rents types de handicap.

Elle sait qu’ils ont besoin de plus de temps pour apprendre le mĂ©tier.

Il est Ă©galement important qu’ils travaillent dans un environnement sĂ»r.

« Nous devons ĂȘtre patients et attendre qu’ils apprennent Ă  leurs rythmes.

Quand ils le font, personne ne peut les arrĂȘter. »





Elle Ă©tait donc trĂšs fĂąchĂ©e lorsqu’un client a humiliĂ© l’un de ses employĂ©s il y a deux ans.

Le client avait demandé au serveur de remplir le saladier pour lui, mais il ne pouvait pas le faire.

Ce n’Ă©tait pas son travail et personne ne lui avait appris.



Un autre employĂ© avait expliquĂ© la situation au client : « Ce n’est pas son travail.

Nous lui avons appris à faire autre chose », expliqua Amanda.

Mais le client n’Ă©tait pas du tout sympathique.

Avant de quitter le restaurant, il avait criĂ© qu’ils devraient vraiment ‘avertir’ les clients avec une pancarte de la prĂ©sence d’handicapĂ©s.





Amanda était effarée et en colÚre mais avait décidé de trouver une solution constructive.

« Je les considĂšre tous comme mes enfants, ça m’a donc mise en colĂšre », a dĂ©clarĂ© Amanda Ă  WYFF News.

Au lieu d’afficher une pancarte pour avertir les clients de la prĂ©sence d’employĂ©s handicapĂ©s, elle avait choisi de partager un message quelque peu diffĂ©rent.



Elle souhaitait que le personnel se sente toujours en sĂ©curitĂ© dans son restaurant, mais en mĂȘme temps, elle voulait aussi envoyer un message clair aux clients.

Voici le message d’Amanda :

« Nous sommes fiers d’offrir des opportunitĂ©s de travail Ă©gales et d’embaucher TOUS les enfants de Dieu! »





Amanda est un exemple pour nous tous ! Tendre la main, donner sa chance et surtout prendre le temps est quelque chose que nous devrions tous pratiquer au quotidien.

Dans la vidĂ©o, Amanda parle de son restaurant et raconte l’histoire qui l’a amenĂ©e Ă  installer cette affiche spĂ©ciale.





Source : http://incroyable.co

CrĂ©dit photo : Capture d’Ă©cran

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail