Noël: 75% des produits vendus en ligne représentent un danger pour la santé

Un rayon de jouets dans un magasin La grande récré.

La Direction générale de la concurrence alerte sur 46

objets qu’elle a achetés et analysés en laboratoire…

 

Quatre produits de Noël sur dix vendus sur Internet présentent un danger pour les consommateurs.

C’est le résultat d’une enquête de la Direction générale de la concurrence (DGCCRF) publiée ce jeudi.

La DGCCRF a acheté 46 objets en tant que « client mystère » sur sept plateformes de vente en ligne (Amazon, Cdiscount, Ebay, Fnac, Rakuten-Priceminister, AliExpress et Wish) et les a passés au peigne fin. Résultat : 75 % étaient « non conformes » et 39 % présentaient un danger réel.

Le gouvernement appelle à la vigilance

De la substance cancérogène dans une oie en caoutchouc aux phtalates présents dans une licorne gonflable, les risques sanitaires sont multiples.

Face à ce constat, la DGCCRF a indiqué sur son site, dans la rubrique « rappels de produits », la liste des produits dangereux pour la santé.

Cette dernière sera actualisée lorsque d’autres analyses auront été menées.

L’instance a par ailleurs demandé aux plateformes concernées de retirer « le plus rapidement possible les annonces de produits dangereux ».

Elle les incite à travailler « avec les vendeurs à l’étranger pour opérer les rappels des produits déjà vendus » et à respecter le code de conduite édicté par la Commission européenne sur la sécurité des produits non alimentaires vendus en ligne.

Dans le même temps, le secrétaire d’Etat chargé du Numérique Mounir Mahjoubi a appelé les consommateurs à « la plus grande vigilance ».

« Un prix excessivement attractif doit être vu comme un signal d’alerte, qui justifie une attention particulière avant d’acheter », a-t-il déclaré dans un communiqué.

 

 

Source : https://www.20minutes.fr
Crédit photo : capture d’écran