Branle-bas de combat pour la visite de Macron à Toulouse-Francazal

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Branle-bas de combat pour la visite de Macron à Toulouse-Francazal.

Le président Macron vient présenter ses vœux aux Armées, aujourd’hui à 14 heures sur la base de Francazal à Toulouse.

La préfecture a instauré un périmètre de protection dès hier, soir, et jusqu’à ce soir 20 heures.

Emmanuel Macron atterrira, vers 14 heures, sur la base militaire de Toulouse-Francazal. Mais dès 20 heures, ce mercredi soir, un périmètre de sécurité exceptionnel, étendu à six communes autour de la base (Toulouse, Cugnaux, Tournefeuille, Villeneuve-Tolosane, Portet-sur-Garonne et Roques-sur-Garonne) a été mis en place par le préfet de Haute-Garonne.

Le périmètre s’étend au nord au-delà de la base de loisirs de la Ramée, il englobe une grande partie du quartier du Mirail, jusqu’à la rue de la Touraine, près du lycée Galliéni.

Au Sud, il s’étend jusqu’à Roques, et au sud-est, jusqu’à la route d’Espagne, englobant toute la zone de Portet-sur-Garonne.

Pour pénétrer dans ce très large périmètre, depuis hier soir 20 heures, les piétons peuvent être soumis à contrôles et palpations, et les véhicules peuvent être fouillés.

Selon les termes de l’arrêté pris par le préfet Etienne Guyot, ce périmètre prend en compte la «prégnance de la menace terroriste» dans notre pays, et les «graves troubles à l’ordre public, les violences, destructions de biens publics constatés lors des manifestations des 1ers, 8, 15, 22 et 29 décembre 2018, et les 5 et 12 janvier 2019 (manifestations des Gilets jaunes, NDLR)».

«Ce périmètre doit être instauré en amont de l’arrivée des autorités sur le site, pour en assurer la sécurisation», justifie le préfet. Les rassemblements et manifestations y sont, bien entendu, interdits.

Plusieurs centaines de policiers et gendarmes seront mobilisées sur l’opération.

Outre ce périmètre de protection, de très nombreuses rues seront fermées à la circulation, aujourd’hui, de 7 heures à 20 heures.

Même l’autoroute A64 sera touchée, avec la fermeture complète de l’échangeur n° 37. Plusieurs zones économiques, comme celle de Thibaud à Toulouse, du Bois-Vert à Cugnaux, ou celle du centre commercial de Portet-sur-Garonne, seront impactées. Plusieurs entreprises et commerces fermeront leurs portes (lire article ci-après).

Le président Macron arrivera directement en avion sur la base de Francazal, vers 14 h 30. Il ne déjeunera pas sur place, indique l’Elysée.

En revanche, un buffet cuisiné par les élèves de l’école hôtelière de Toulouse, est prévu. Malgré son rendez-vous à 15 heures, demain à Souillac (Lot) pour rencontrer les maires, il n’est «pas impossible» que le président regagne Paris dès la fin de son discours, prévu à 17 heures aujourd’hui à Francazal.

«Cela dépendra de ses obligations», indiquent les services de l’Elysée.

Le chiffre : 1600

personnes > pour le discours d’Emmanuel Macron.

Après avoir salué notamment les parachutistes en opération extérieure en 2018, le président Macron prononcera un discours devant 1 600 civils et militaires des trois armées.

« Nous n’avons pas eu d’autre choix que de fermer. Une perte sèche de 2000 à 4000€».

 

Source : https://www.ladepeche.fr

Crédit photo : capture d’écran

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail
Publicités