à 15 ans, elle organise une distribution de vêtements et de nourriture aux sans-abri

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Une jeune fille de 15 ans, touchée par la réalité des sans-abri de Montréal, a décidé de lancer une action pour les aider à surmonter l’hiver.

Finalement, grâce à l’aide et à la générosité de beaucoup d’autres personnes, Virginie Forest a pu en faire bien plus que ce qu’elle avait imaginé au départ.

Regardez la vidéo afin de découvrir la belle atmosphère de l’événement initié par Virginie :

Un jour de l’été 2018, la jeune fille qui habite à l’Assomption, à une cinquantaine de kilomètres de la métropole, est allée à Montréal avec sa mère, Karine Proulx. L’adolescente a alors rencontré un sans-abri pour la première fois de sa vie.

Sa maman a répondu à toutes ses questions, et le SDF a raconté son histoire au duo mère-fille.

« J’ai pleuré lorsque j’ai su qu’ils dormaient dehors l’hiver », a expliqué la jeune fille au Journal de Montréal.

En effet, malgré les froids extrêmes du Québec, la Ville de Montréal avait répertorié plus de 3 000 personnes en situation d’itinérance sur son territoire en 2015. Seulement 957 lits d’urgence sont disponibles pour accueillir les SDF à Montréal en 2018, selon La Presse.

« Virginie était toute chamboulée et par après, elle voulait faire quelque chose, particulièrement pendant l’hiver.

C’est son initiative et moi je ne fais que l’aider là-dedans », raconte Mme Proulx à l’Hebdo Rive Nord.

Finalement, la collecte qui a commencé un peu par hasard – l’adolescente a reçu des sacs de manteaux –  a pris une ampleur inimaginable, au point où il a fallu un camion pour tout transporter. Par exemple, une dame a offert 75 paires de chaussettes neuves. Virginie a été stupéfaite de la générosité des gens.

Des commerçants ont aussi donné de la nourriture pour l’occasion et le 15 décembre, avec une trentaine de bénévoles, la jeune fille est allée passer la journée à Montréal pour distribuer vêtements, nourriture et bonté aux sans-abri.

« Il faut saluer l’action de cette jeune demoiselle.

C’est remarquable, les besoins sont toujours grandissants », a souligné Pierre Miron, un SDF de 74 ans, au Journal de Montréal.

« J’espère que le geste va inspirer d’autres jeunes et moins jeunes à être dans l’action », précise la fière maman à L’Hebdo Rive Nord.

 

 

Source: https://m.epochtimes.fr/?p=629567

Crédit photo : capture d’écran

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail