à 76 ans, il filme un camion déversant des déchets dans la nature et est brutalement agressé

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

À Montbazin, dans l’Hérault, un septuagénaire défenseur de la nature a été sauvagement agressé pour avoir filmé un homme qui déversait des déchets de chantier dans la nature.

Christian Puech, 76 ans, est un fervent écologiste qui défend autant les Indiens d’Amazonie que la garrigue de sa région.

Aussi, lundi 24 mai, vers 10 h 30, au lieu-dit Roubieu, à Montbazin, l’écologiste photographe a constaté qu’un camion-benne s’apprêtait à déverser tout un tas de déchets de chantier en pleine nature.



« Ce n’est pas la première fois qu’on assiste à ce type d’incivilité », explique M. Puech sur Midi libre. « On s’en plaint constamment. La police m’a toujours dit qu’elle ne pouvait rien faire sans preuve. »

Le septuagénaire a décidé de se « cacher derrière des chênes verts et filmer la scène ». Mais il a quand même été repéré par le chauffeur du camion qui l’a interpellé et lui a demandé de ne pas diffuser la vidéo, car il risquait de perdre son travail.

« Je lui ai dit d’enlever ses ruines et qu’après on s’arrangerait. Il a dit « ok » et il m’a tourné le dos. Moi, j’ai fait de même sans prendre garde », relate Christian Puech à Midi libre.



Coup de poing, coup de barre et vol de caméra

Là, sa réponse n’a pas satisfait le chauffeur puisqu’il est revenu vers le septuagénaire et lui a asséné « par surprise un violent coup de poing en plein dans la pommette », suivi probablement par un coup de barre dans le tibia.

L’agresseur s’est alors emparé de la caméra et s’est enfui, laissant le septuagénaire sonné et blessé.

Mais M. Puech arrivera tout de même, tant bien que mal, à rentrer chez lui où sa femme alertera les secours.

Conduit en urgence au centre hospitalier Lapeyronnie, l’écologiste présente un visage fortement tuméfié ainsi qu’une fracture du tibia. Mais il présenterait des symptômes plus inquiétants : « Je dois passer un scanner, car je ne parviens plus à fermer la bouche. Je ressens une vive douleur jusque dans le palais. Je vomis aussi beaucoup de sang et j’ai des hémorragies nasales. J’attends les avis des médecins », a-t-il confié au Midi libre.

À la suite de cette agression, il a dû subir deux interventions chirurgicales.



Source
Crédit photo : Capture d’écran

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail