A votre avis la Présidentielle 2022: Marlène Schiappa verrait bien Cyril Hanouna animer le débat de l’entre-deux-tours….

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

La ministre déléguée à la Citoyenneté verrait bien Cyril Hanouna présenter le débat de l’entre-deux-tours.

Cyril Hanouna, bientôt dans la politique ? Si le présentateur star n’a pas l’intention de se présenter, « cette idée ne m’a jamais traversé l’esprit.

Jamais de la vie », affirme-t-il à M, le Magazine du Monde, il pourrait toutefois jouer un rôle dans les débats pour la présidentielle.

C’est en tout cas le souhait de la ministre déléguée à la Citoyenneté, Marlène Schiappa, qui verrait bien le présentateur co-animer le débat de l’entre-deux tours lors de la prochaine élection présidentielle.

« En 2022, assure-t-elle, c’est lui qui devrait coprésenter le débat de l’entre-deux-tours de l’élection présidentielle. »

Selon elle, le présentateur de « Touche pas à mon poste » a été un des premiers à prendre au sérieux le mouvement des Gilets jaunes.

La ministre a même co-animé avec lui, en 2019, une émission de « Balance ton post ! » consacrée aux Gilets jaunes, « c’est quelqu’un de brillant, qui connaît la société française. Mais il est de bon ton de cogner sur lui, cela relève du mépris de classe ».

Recevoir les candidats en plateau
Quoi qu’il en soit, estime Le Monde, l’animateur jouera un rôle important dans l’élection.




Il ambitionne de recevoir tous les candidats, y compris l’actuel président de la République et Marine Le Pen. Idéalement, il aimerait que ces rencontres aient lieu en mars 2022.

Le présentateur envisagerait d’abord de recevoir les candidats seuls, avant de les recevoir tous ensemble, affirme le quotidien.

« C’est ici, sur ce plateau, que se jouera l’élection présidentielle », avait d’ailleurs estimé en février Yann Moix, un de ses chroniqueurs.

« Cyril pèse dans le débat politique et tous les politiques veulent venir », estime Lionel Stan, directeur général de H2O Productions, la société de production fondée et présidée par Cyril Hanouna, auprès du Monde.

« Si on peut faire avancer les choses dans le monde de la télévision, pourquoi pas dans la société française et en politique ? ».

Toujours est-il que ses chiffres d’audience auront de quoi faire réfléchir les candidats à la présidentielle : en mars, TPMP a battu « un record de saison sur toutes les cibles », avec des pics à plus de 1,5 million de téléspectateurs, et 12,7 % de part d’audience chez les 15-34 ans, affirme encore le journal.

Un chiffre important quand on sait que les plus jeunes sont généralement les moins enclins à voter, et donc une cible à atteindre.



Source :
Crédit photo : Capture d’écran

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail