« Acte 6 de la mobilisation des gilets jaunes » : le point sur la mobilisation samedi, région par région

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Les « gilets jaunes » poursuivent leur mobilisation avec un 6e week-end consécutif de manifestations partout en France. Franceinfo fait le point sur la mobilisation, région par région.

A trois jours de Noël, les « gilets jaunes »comptent de nouveau mobiliser leurs troupes samedi 22 décembre dans toute la France pour un sixième samedi consécutif de manifestations.

Franceinfo fait le point sur la mobilisation région par région avec le réseau France Bleu.

Grand-Est

À Strasbourg, les forces de l’ordre ont délogé une centaine de « gilets jaunes » rassemblés depuis 7h du matin au pont de l’Europe, à la frontière allemande, rapporte France Bleu Alsace.

Sept personnes ont été interpellées et placées en garde à vue à la suite du blocage où un policier a été blessé par un jet de projectile.

La circulation revenait progressivement à la normale en milieu de matinée, après avoir été totalement interrompue en direction de l’Allemagne en raison de barricades.

La circulation est fluide dans le sens Allemange/France.

Les manifestants se sont déplacés à Gambsheim, au nord de Strasbourg, pour continuer de bloquer la frontière.

Des gilets jaunes sont actuellement rassemblés place de la République.

Île-de-France

30 personnes ont été interpellées samedi à Paris et 3 sont gardées à vue en marge de l’acte 6 de la mobilisation des « gilets jaunes », a appris franceinfo de la préfecture de police.

Quelque 800 manifestants ont été dénombrés dans les rues de Paris, selon les chiffres communiqués par la préfecture de police.

La situation est calme et les manifestants, éparpillés dans plusieurs endroits de la capitale sont encadrés par les forces de l’ordre.

Alors qu’un appel à un rassemblement à Versailles avait été lancé, les manifestants se sont finalement retrouvés devant le Sacré Coeur, dans le quartier touristique de Montmartre.

Normandie

À Caen, plusieurs dizaines de « gilets jaunes » étaient rassemblés ce matin place du théâtre, a constaté France Bleu Normandie.

Le père Noël est sur place et les manifestants chantent « Petit Macron Noël » et « Vive le vent ». D’autres étaient présents devant le palais Fontette.

À Rouen, le métro est à l’arrêt en raison de « gilets jaunes » sur les voies, a constaté France Bleu Normandie.

Bretagne

À Rennes, une cinquantaine de « gilets jaunes » s’étaient regroupés sur le parking du magasin Cora de Pacé, avant une opération escargot sur la rocade et un blocage, rapporte France Bleu Armorique.

150 véhicules en provenance de Saint-Brieuc sont attendus selon le porte-parole local.

Pays de la Loire

À Laval, une soixantaine de « gilets jaunes » s’est rassemblée devant la mairie dans la matinée, a constaté France Bleu Mayenne. D’autres défilent dans les rues et se dirigent vers la préfecture.

Nouvelle-Aquitaine

Les « gilets jaunes » manifestaient samedi matin à la frontière espagnole au niveau du péage du Biriatou sur l’A63.

A 7h30, il restait 6 km de bouchon dans le sens Nord-Sud, selon les informations de France Bleu Pays-Basque.

Les gendarmes ont commencé l’évacuation. L’autoroute est coupée en direction du sud, sortie obligatoire des véhicules et entrée interdite au niveau de Saint Jean-de-Luz-Sud.

Sortie conseillée à Saint-Jean-de-Luz-Nord.

À Guéret en Creuse, une cinquantaine de « gilets jaunes » étaient réunis ce matin sur le rond-point Pompidou, rapporte France Bleu Creuse.

Ils prévoient de faire un cortège jusqu’à la place Bonnyaud, pour y faire un pique-nique.

À Bayonne, plus d’une vingtaine de gilets jaunes ont marché pour demander un Référendum d’Initiatives Citoyenne (RIC) depuis la mairie jusqu’à la place verte, indique France Bleu Pays Basque.

Cette marche doit se terminer par la distribution de cadeaux pour les enfants en échange d’un euro symbolique.

À Pau, les « gilets jaunes » ont organisé une opération escargot et radars masqués, rapporte France Bleu Béarn.

À Bordeaux, une cinquantaine de « gilets jaunes » voulait mener une action au Auchan du centre commercial de Mériadeck, mais les grilles ont été baissées, rapporte France Bleu Gironde.

Occitanie

Sur l’autoroute A9, les échangeurs de Narbonne Sud (n°38) et Agde (n°34) restaient fermés samedi en entrée comme en sortie suite aux importantes dégradations et actes de vandalismes subis lors des manifestations.

Vendredi soir, un automobiliste de 36 ans est mort quand sa voiture a percuté un camion arrêté à proximité d’un barrage de « gilets jaunes » au péage sud de Perpignan, selon des informations de France Bleu Roussillon.

À Montpellier, environ 450 « gilets jaunes » manifestaient dans le calme dans les rues, a constaté France Bleu Hérault.

À Toulouse, une trentaine de « gilets jaunes » étaient rassemblés devant la gare, a constaté France Bleu Occitanie.

Plusieurs rassemblements dans le Gard.

À Nîmes près de 80 « gilets jaunes étaient rassemblés au centre routier et au rond-point Km Delta, malgré l’interdiction de manifester, indique France Bleu Gard Lozère. Une marche doit partir des Costières à 14h pour se rendre à la préfecture, passant par l’écusson.

La sortie de l’échangeur Nîmes Ouest est fermée pour travaux et sécurité, selon la préfecture.

À Alès, une centaine de gilets jaunes sont répartis dans la ville. Une dizaine de manifestants sont présents sur les points habituels comme le parking du Super U.

Auvergne-Rhône-Alpes

En Isère, une trentaine de « gilets jaunes » étaient rassemblés à proximité du péage de Voreppe, indique France Bleu Isère.

Les forces de l’ordre sont intervenues, les manifestants disent avoir reçus des gaz lacrymogènes et des grenades de désencerclement, sans sommation.

Dans la Loire, l’autoroute A47 est bloquée dans les deux sens, ce qui provoque un embouteillage important, rapporte France Bleu.

Vers 11h30, il était estimé à 5km dans le sens Saint-Etienne-Lyon, quatre kilomètres dans l’autre sens.

À Saint-Etienne, un rassemblement est prévu à 13 heures au Zénith en vue d’une manifestation.

En Haute-Loire, les manifestants sont scindés en plusieurs groupes, mais un cortège principal s’est formé et a défilé durant la matinée en centre-ville du Puy-en-Velay. Les gilets jaunes disent être 1 500.

Provence-Alpes-Côte d’Azur

Sur l’autoroute A7, les échangeurs de Bollène (n°19), d’Orange Sud (n°22) restent fermés en entrée comme en sortie.

Le péage de Bandol sur l’autoroute A50 est toujours fermé dans le sens Toulon / Marseille : les opérations de sécurisation sont toujours en cours après l’incendie du début de semaine.

Les conducteurs doivent emprunter la sortie Bandol (n°12) puis reprendre immédiatement l’autoroute, en direction de Marseille, sur ce même échangeur.

Dans le Vaucluse, la situation est revenue à la normale sur l’A7 à hauteur de Courthézon après une opération escargot menée par 80 « gilets jaunes » désormais terminée.

À Nice, 150 « gilets jaunes » sont sur la promenade des Anglais.

La circulation est bloquée, rapporte France Bleu Azur.

 

Source: https://mobile.francetvinfo.fr/economie/transports/gilets-jaunes/acte-6-de-la-mobilisation-des-gilets-jaunes-le-point-sur-la-mobilisation-samedi-region-par-region_3112623.amp

Crédit photo : capture d’écran

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail