Affaire Commandant Andrieux à Toulon : l’IGPN contredit le procureur…

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Affaire Commandant Andrieux à Toulon : l’IGPN contredit le procureur…

Après plusieurs mois d’enquête, l’ IGPN a conclu que le commandant de police qui avait donné des coups au visage d’un homme coincé contre un mur lors d’une mobilisation des gilets jaunes n’avait pas agi «proportionnellement à la menace», contrairement aux affirmations du procureur Bernard Marchal.

[…]

«Ni proportionné ni nécessaire»

«Il y avait un contexte insurrectionnel avant et après ces vidéos, dans lequel il était impossible d’interpeller quelqu’un sans violence», estimait le procureur Marchal en réaction à la diffusion des vidéos du commandant castagneur. Le magistrat refusait même, dans un premier temps, d’ouvrir une enquête avant de manger son chapeau – le préfet venait alors d’ouvrir une procédure administrative sur ces faits – et de confier les investigations à l’Inspection générale de la police nationale (IGPN). Après plusieurs mois d’enquête, dans son rapport de synthèse, la police des polices a une lecture des événements opposée à celle du procureur de la République de Toulon.

 

Source : https://www.gj-magazine.com
Crédit photo : Capture d’écran
Source crédit photo : https://www.gj-magazine.com

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail