Affaire Estelle Mouzin : bientôt le dénouement après les aveux de l’ex-femme de Michel Fourniret ?

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Après les aveux et les nouvelles indications de l'ex-femme de Michel Fourniret, de nouvelles fouilles sur les terres de Michel Fourniret, de nouvelles fouilles sont menées pour tenter de retrouver le corps d'Estelle Mouzin.

Michel Fourniret surnommé l’ogre des Ardennes a été mis en examen dans l’affaire Estelle Mouzin en novembre 2019 pour « enlèvement et séquestration suivis de mort ».

Le dénouement de l’affaire Estelle Mouzin n’a jamais été aussi proche pour les enquêteurs.

Monique Olivier a avoué avoir joué un rôle dans la séquestration


En début de semaine, Monique Olivier, l’ex-épouse de Michel Fourniret, surnommé l’ogre des Ardennes, a fait des révélations inédites aux enquêteurs, reconnaissant pour la première fois avoir joué un rôle dans la séquestration de la fillette, âgée de 9 ans au moment de sa disparition en 2003.

De nouvelles fouilles

Pour la quatrième fois, des fouilles ont donc été entamées dans les Ardennes depuis ce mardi 6 avril.

Mais cette fois-ci, c’est vers un lieu précis que les recherches sont orientées.

« Il y a de l’espoir »

Estelle Mouzin avait disparu à Guermantes, en Seine-et-Marne.

« Il y a de l’espoir, a insisté Me Seban », l’avocat d’Eric Mouzin, le papa d’Estelle auprès de nos confrères de Franceinfo.

« Nous n’en serions pas là si Éric Mouzin n’avait pas mené ce combat depuis 17 ans, si l’association Estelle qui l’accompagne n’avait pas mené ce combat au point d’attaquer la justice pour faute lourde du fait de son inactivité pendant des années ».

Image

« L’ex-épouse a admis avoir vu la fillette en vie »

Selon des informations du Parisien, l’ex-épouse du tueur en série a admis avoir vu la fillette alors qu’elle était en vie, puis avoir aidé son mari à transporter le corps dans une zone qui va être fouillée.

Fourniret avait été arrêté en Belgique six mois après la disparition

Il faut se souvenir que Michel Fourniret a été arrêté une première fois en Belgique, six mois seulement après la disparition d’Estelle Mouzin en 2003.

Avec de forts soupçons sur lui.


Dans son format Expliquez-nous, BFMTV rappelle que 17 ans plus tôt, tout accusait Michel Fourniret.

Tout, sauf sa femme. Jusqu’à ses aveux en 2019, Monique Olivier a toujours affirmé que le soir de la disparition d’Estelle Mouzin, le couple se trouvait ensemble en Belgique.

« Elle se souvient que Fourniret a appelé son fils pour lui souhaiter son anniversaire.

On va retrouver la trace de cet appel. L’alibi est béton. Fourniret ne sera plus inquiété ».

Mis en examen en 2020

Michel Fourniret a fini par avouer, en mars 2020, sa responsabilité dans cette affaire. Il avait ensuite été mis en examen pour « enlèvement et séquestration suivis de mort », et Monique Olivier pour complicité.

Source : midilibre.fr

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail