Arnaque : depuis le début de lépidémie une femme proposait de faux tests covid pour 70 euros !!!

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

avait été en fait euthanasier faisant mine d’avoir accés a son dossier .

2 doc.jpg?resize=1200,630 - Arnaque: depuis le début de l'épidémie une femme proposait de faux "tests Covid" pour 70 euros

Son arnaque aurait pu avoir des conséquences dramatiques ….

Depuis le début de l’épidémie une femme proposait de faux tests covid pour 70 euros . 

Une jeune femme de 31 ans nommée Itjusen B. se faisait passer pour un docteur depuis le début de l’épidémie et profitait de la détresse des gens pour les escroquer de l’argent .

En effet , pendant plusieurs semaines elle avait monté un trafic de faux dépistages en se proclamant le docteur Inaya R. .

selon une victime de son stratagème habitant à Boulogne- Billancourt / Elle nous a raclé le fond de gorge avec une spatule et a placé le tout dans une machine .

Cette dernière qui n’avait pas vocation de détecter le coronavirus  était en faite une machine pour détecter du diabète .


Ensuite la fausse docteur assurait à ses patients que le test était négatif puis leur demandait 70 euros .

Mais ce n’est pas tout , elle demandait aussi les cartes vitales et faisait semblant de les scanner en promettant à ses patients qu’ils serait remboursés par l’assurance maladie !

Le patient de la région parisienne a ensuite ajouté : J’ai passé un nouveau test quelques jours plus tard et j’etais positif . c’est dingue entre temps , j’ai peut être contaminé des gens , j’ai continué à aller au travail …

L’arnaqueuse a ensuite raconté que le père de ce client , décédé du covid_19 avait été en fait euthanasié faisant mine d’avoir accès a son dossier .

Comprenant qu’il avait à faire a une supercherie , ce dernier lui a tendu un piège avec l’aide de ses amis et en mai dernier , lors d’une consultation , il a profité de l’arrivée de la fausse médecin pour appeler la police .

Ce n’était pas la première fois qu’elle se faisait passer pour un docteur !

une fois interpellé et en garde à vue la fausse médecin a tout avoué et a confié aux enquêteurs : J’ai toujours rêvé d’être médecin , mon matériel était composé d’un stéthoscope , d’un appareil pour prendre la tension , d’une lampe pour contrôler la vision , d’une machine à diabète et de plusieurs bâtons de prélèvement .


En remontant un peu dans son dossier , les policiers ont découvert qu’elle avait déjà fais l’objet de nombreuses plaintes , notamment pour s’être fait passer pour un médecin du SAMU , pour avoir interféré dans le rapatriement d’une personne malade ou pour avoir volé du matériel médical lors d’une manifestation des Gilets jaunes .

Elle sera donc jugée au tribunal de Nanterre , dans les Hauts de seine , pour escroquerie avec usage de fausse qualité e médecin tandis que l’Ordre national des médecins a insisté sur le fait que ses faits étaient gravissimes et qu’elle avait clairement mis en danger la sécurité de ses concitoyens .

Source : vonjour.fr

 

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail