Blocage du 17 novembre : le ministère de l’Intérieur met les policiers sous pression

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Blocage du 17 novembre : le ministère de l’Intérieur met les policiers sous pression

Dans un télégramme envoyé à ses troupes, le directeur général de la police nationale s’inquiète sur la coopération de ses agents qui participeront aux manifestations des « gilets jaunes » du 17 novembre.

 

Selon 20 minutes, le 9 novembre dernier, un télégramme a été envoyé aux principaux responsables des forces de l’ordre. Dans ce document consulté par 20 minutes, Eric Morvan, préfet et directeur général de la police nationale, interpelle ses troupes au « comportement » qu’elles doivent employer à l’occasion de la « mobilisation citoyenne » du 17 novembre.

L’Union des Policiers Nationaux Indépendants (UPNI), des collectifs de policiers et une organisation professionnelle ont appelé les fonctionnaires à se joindre à cette mobilisation.

Sur son site internet, le 29 octobre, l’Upni a invité ses membres à distribuer un flyer aux automobilistes et aux manifestants.

Ils affichent ainsi leur « solidarité face à cette colère citoyenne légitime ».

L’association Mobilisation des policiers en colère (MPC) fondée par Maggy Biskupski décédée dernièrement, fait partie également de la fédération UPNI. Elle a sollicité sur Tweeter les agents à placer sur leur tableau de bord leurs gilets jaunes siglés « police »« en signe de ralliement à ce mouvement de contestation ».

« Nous sommes citoyens avant d’être policiers ! », annoncent-ils.

 

 

Source : www.epochtimes.fr
Crédit photo : capture d’écran

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail