Boloss » : la députée Danièle Obono relève un défi lancé par… Cauet

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Danièle Obono à l’Assemblée nationale, mercredi. En médaillon, le compte-rendu de séance.

Elue de la France insoumise, Danièle Obono a prononcé le mot «boloss» dans l’hémicycle de l’Assemblée nationale, mercredi.

C’est l’animateur Cauet qui lui avait lancé ce défi.

Avant les manifestations des «gilets jaunes», Edouard Philippe avait averti : il ne voulait pas du «bololo partout».

A l’Assemblée nationale, mercredi, la députée insoumise Danièle Obono lui a répondu en l’accusant de «prendre les gens pour des boloss», autrement dit pour des «personnes naïves ou peu courageuses, au comportement ridicule, voire stupide», selon la définition du Larousse.

Sur le fond, l’accusation n’a rien de surprenant : l’élue de gauche souhaitait dénoncer les mesures proposées par le gouvernement en réponse à la mobilisation des «gilets jaunes».

Prenant le micro pour la séance de questions au gouvernement, la députée Obono a notamment affirmé : «On recule un peu ici, mais on reprend un bout par là; on rétropédale parce que c’est trop gros… c’est la cacophonie en marche ! Plus personne n’y comprend rien.

Soit c’est fait exprès, soit c’est par incompétence, ou alors c’est les deux.»

Puis, concluant, elle a ajouté : «Monsieur le Premier ministre, arrêtez de prendre les gens pour des boloss et d’essayer de nous faire prendre des vessies pour des lanternes! Quand allez-vous enfin faire contribuer ces riches, qui nous coûtent, à nous et à la planète, bien trop cher?»Il est plus étonnant en revanche que le choix du mot «boloss» ait été dicté par… Cauet. L’animateur avait en effet lancé ce défi en octobre dernier.

Danièle Obono lui avait alors répondu.

Cauet s’est d’ailleurs félicité, mercredi, d’avoir pu entendre le mot à l’Assemblée nationale

Les attaques de Danièle Obono n’ont pas plu à la majorité, qui a bruyamment réagi.

Le service du compte rendu de la séance de l’Assemblée nationale, lui, a dû -sans doute pour la première fois- se poser la question de l’orthographe du mot «boloss».

C’est la graphie à deux S qui a été retenue, contre celle retenue par le Larousse, «bolos».

 

Source: http://va.newsrepublic.net/s/YxUUcUp

Crédit photo : capture d’écran

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail