Covid-19 : « Il faut oublier le 31 décembre » selon l’infectiologue Gilles Pialoux…

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Alors que les fêtes de fin d’année approchent à grands pas, l’infectiologue Gilles Pialoux évoque la possibilité de ne pas fêter le Nouvel An.

A 15 jours de Noël, les contaminations quotidiennes restent trop nombreuses en France, largement au-dessus de la jauge des 5 000 cas visée par Emmanuel Macron pour alléger le confinement.

Alors que Jean Castex s’apprête à dévoiler la stratégie du gouvernement pour les semaines à venir et éviter que la situation sanitaire ne devienne hors de contrôle avec une troisième vague après les fêtes de fin d’année, le professeur Gilles Pialoux, chef du service des maladies infectieuses et tropicales de Tenon à Paris, n’a pas caché son scepticisme quant à la tenue de la soirée du Nouvel An.




«Je crois que le 31 il faut l’oublier», a-t-il déclaré sur BFMTV jeudi.

«On est juste en train de discuter de protéger 2021», a-t-il encore lancé, ajoutant qu’il sera juste bon d’aller fêter la nouvelle année avec Margaret Keenan, la première personne au monde à avoir reçu le vaccin Pfizer/BioNTech contre la covid-19, mardi en Angleterre.

Les nouvelles pistes du gouvernement
Le scénario espéré par le gouvernement et exposé par Emmanuel Macron en octobre était la fin du confinement le 15 décembre et la mise en place d’un couvre-feu entre 21h et 7h, levé les 24 décembre et 1er janvier et une réouverture des lieux culturels comme les cinémas ou les musées. Tout cela à condition que les chiffres de contaminations journalières ne dépassaient pas les 5 000 cas.

Santé Publique France a fait savoir que 14 595 personnes avaient été testées positives mercredi, le chiffre le plus élevé depuis le 25 novembre.

Sur les nouvelles mesures désormais envisagées par le gouvernement, repousser la réouverture des lieux culturels ou un couvre-feu avant 21 heures, selon un ministre cité par l’AFP.

Le Premier ministre Jean Castex tranchera jeudi à 18 heures lors d’une conférence de presse.



Source : parismatch.com
Crédit photo : Capture d’écran

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail