Dans le Nord, ces gilets jaunes ont fêté Noël sur « leur » rond-point

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

À Somain, ville communiste de 13.000 habitants, le prêtre local a même célébré une messe de minuit au milieu des gilets jaunes.

NOËL – « C’est un Noël comme à la maison »: à Somain, dans le Nord, une trentaine de gilets jaunes ont fêté lundi 24 décembre au soir Noël avec « leur deuxième famille » sur un rond-point où un prêtre a célébré la messe de minuit. Œufs mimosa, toasts au foie gras, chapons et bûches pâtissières… « si on fêtait Noël chez nous, on n’aurait même pas ça », sourit Xavier, 44 ans, en levant son verre.

Depuis le 17 novembre, la plupart militent chaque jour sur ce rond-point de Somain, ville communiste de quelque 13.000 habitants où des gilets jaunes se relaient jour et nuit.

Ils y ont même construit une petite cabane en bois et planté un sapin de Noël « pour l’occasion ».

Pour Christine, 51 ans, fêter Noël ici, « c’était obligé ». « Au début, on manifestait pour protester contre le prix de l’essence, puis on est devenu amis, on s’est dit ‘On n’est pas tout seul' », raconte-t-elle, assise au milieu du rond-point, drapeau français dans une main, amuse-bouche dans l’autre.

À Somain, les gilets jaunes fêtent Noël sur leur rond-point

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail