Des notes de frais importantes d’un député qui aime les bons restaurants

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Le député LREM Jean-Jacques Bridey, ancien maire de Fresnes, a laissé derrière lui une montagne de notes de frais en quittant ses fonctions locales à l’été 2017.

Alors qu’il présidait la Société d’économie mixte locale d’aménagement de Fresnes (Semaf), entre 2016 et 2017 Jean-Jacques Bridey s’est fait rembourser environ 2 000 euros par mois. Ces sommes correspondent à de nombreux repas : l’ancien maire de Fresnes aimait s’installer aux meilleures tables de la ville, mais aussi dans des établissements étoilés de Rungis ou de Paris. Il y commandait alors du champagne, du caviar, des huitres ou, entres autres, des langoustines. Certaines additions dépassaient les 600 euros.

« Si je l’ai fait, c’est que ça se justifie », a expliqué le principal intéressé. Toutefois, il n’est pas en mesure de donner les noms des invités avec qui il partageait ces somptueux repas.

 

Source : m.epochtimes.fr

Crédit photo : capture d’écran

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail