Des patients reçoivent du sérum physiologique au lieu du vaccin Pfizer dans les Hauts-de-Seine

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Au total, cinquante-quatre personnes ont reçu du sérum physiologique à la place d’une dose de vaccin Pzifer/BioNTech en région parisienne. Ces patients ont été prévenues par les responsables du centre de vaccination de Chatillon (Hauts-de-Seine), écrit Le Parisien. L’erreur commise le 3 avril serait sans conséquence sur la santé, d’après les soignants.



C’est par un courrier en date du 12 avril que le Centre de vaccination de Châtillon (Hauts-de-Seine) a prévenu les 54 personnes concernées. Une lettre indiquant qu’elles avaient reçu « une dose non vaccinante composée de sérum physiologique », en lieu et place d’une première injection du vaccin Pfizer/BioNTech, rapporte Le Parisien mardi 27 avril. Une erreur commise le 3 avril.

Le professionnel en charge de la préparation des vaccins a, semble-t-il, commis une erreur lors de la préparation et c’est au moment du comptage des vaccins que le responsable du centre s’est rendu compte de la méprise, précise le quotidien.

Une injection qui serait sans danger
Les responsables du Centre de vaccination de Châtillon ont assuré au journal francilien que « cette injection est sans danger pour l’humain, conformément à l’avis du Centre régional de pharmacovigilance d’Ile-de-France ».

La même erreur a été relevée dans un autre centre situé à Épernay (Marne), le 20 avril : 140 patients avaient reçu du sérum physiologique. Toutes les personnes concernées doivent recommencer à zéro et se présenter à nouveau pour recevoir deux doses de vaccin.



Source
Crédit photo : Capture d’écran

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail