Deux députées LREM victimes de menaces de mort

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Marie Lebec et Aurore Bergé ont reçu ce lundi une lettre contenant des menaces de mort à caractère explicitement obscène.

L’une « sera pendue » et l’autre « décapitée ». C’est ce que promettent deux courriers anonymes, qui figuraient ce lundi dans la pile des cartes de vœux destinés à Aurore Bergé et Marie Lebec, les députées LREM des Yvelines, respectivement de la 10e (Rambouillet et alentours) et la 4e (Chatou-Houilles) circonscriptions.

Les deux élues ont dévoilé elles-mêmes sur leur compte Twitter le contenu de ces lettres de menaces au caractère obscène explicite. « Celles-ci sont particulièrement violentes, souffle Marie Lebec.

Mais elles sont loin d’être un acte isolé ». Les deux courriers, aux épaisses lettres capitales noires et dans lesquels figurent de nombreuses fautes d’orthographe, sont visiblement l’œuvre d’une même personne.

Dans un climat social tendu, les députés de la majorité sont la cible privilégiée de menaces.

« Rarement, une majorité n’aura été soumise à un tel niveau de menaces, déplore Aurore Bergé.

Tous mes collègues LREM sont victimes d’insultes et de menaces quotidiennes sur les réseaux sociaux ».

Marie Lebec a déjà porté plainte tandis qu’Aurore Bergé compte entamer des procédures judiciaires d’ici la fin de la semaine.

Après avoir rendu publics ces courriers, les deux députées yvelinoises ont reçu de nombreux soutiens de la classe politique. Parmi eux, Jean-Jacques Brot, préfet des Yvelines, et Marlène Schiappa, secrétaire d’Etat à l’Egalité Homme-Femme, ont tenu à condamner ces « propos infâmes » et « inqualifiables ».

 

Source : http://m.leparisien.fr

Crédit photo : capture d’écran : http://m.leparisien.fr

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail