Deux-Sèvres : réanimation à la piscine, chute de 8 m de haut et accident sur l’A 10

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Un accident impliquant trois véhicules est survenu, dans la matinée du lundi 5 août 2019, sur l'autoroute A 10.

Deux-Sèvres : réanimation à la piscine, chute de 8 m de haut et accident sur l’A 10

Un nouvel accident sur l’A 10 a provoqué, le lundi 5 août 2019, un bouchon à hauteur de Vouillé. Ce même jour à Frontenay-Rohan-Rohan, un quadragénaire est tombé d’un toit. Et à la piscine de Chauray, un quinquagénaire a été réanimé par le personnel.

VOUILLÉ : nouvel accident sur l’A 10, un bouchon de huit kilomètres

Appelés un peu après 10 h le lundi 5 août 2019, les sapeurs-pompiers sont intervenus sur l’autoroute A 10, après la jonction avec l’A 83, à hauteur de la commune de Vouillé et dans le sens Paris-Bordeaux après une collision entre trois véhicules en amont de l’aire de Poitou-Charentes : sur les huit personnes impliquées dans ce mini-carambolage provoqué par un ralentissement puis une erreur d’inattention de la part d’un automobiliste, deux jeunes femmes âgées de 18 et 19 ans ont été très légèrement blessées et ont fait un court détour par le centre hospitalier de Niort.

La circulation était toujours possible, mais sur une seule voie : un bouchon de cinq kilomètres s’est formé, toujours selon les soldats du feu. Les gendarmes du peloton d’autoroute de La Crèche et des agents de Vinci Autoroutes étaient également présents : ils ont mis en place des déviations, le retour à la normale survenant un peu après 12 h. Déjà, les samedi 3 et dimanche 4 août 2019, trois accidents de la circulation avaient provoqué des ralentissements sur l’autoroute A 10 dans le Niortais : ils avaient fait, au total, sept blessés, tous hospitalisés à Niort. Le dernier, un peu avant 9 h le dimanche 4 août 2019, s’était produit à hauteur de Vouillé, également.

FRONTENAY-ROHAN-ROHAN : un homme chute de 8 m de haut

Cinq sapeurs-pompiers et une équipe médicale du Samu 79 ont été sollicités, le lundi 5 août 2019 à 16 h, après qu’un homme âgé de 48 ans a fait une chute depuis le toit de sa maison de deux étages située au n° 50 de la rue André-Giannesini, à Frontenay-Rohan-Rohan : il a été pris en charge par les secours sur place, avant d’être transporté, conscient mais dans un état grave, au centre hospitalier de Niort. Les soldats du feu ont estimé à huit mètres la hauteur de sa chute : d’après les gendarmes de la communauté de brigades de Frontenay-Rohan-Rohan, également alertés, le quadragénaire aurait été déséquilibré par une palette de tuiles alors qu’il s’affairait à refaire sa toiture en famille à l’aide, notamment, d’un chariot télescopique. Renseigments pris dans la soirée, la victime ne souffrirait « que » de deux côtes cassées.

Le lundi 5 août 2019, un homme de 48 ans est tombé du toit de sa maison à Frontenay-Rohan-Rohan.
Le lundi 5 août 2019, un homme de 48 ans est tombé du toit de sa maison à Frontenay-Rohan-Rohan.
© Photo correspondant NR, Bernard Capelle

CHAURAY : un quinquagénaire réanimé au centre aquatique

Épaulés par une équipe médicale du Samu 79, quatre sapeurs-pompiers ont été appelés, le lundi 5 août 2019 juste avant 17 h, pour se rendre au centre aquatique des Fraignes, à Chauray, où un homme d’une cinquantaine d’années était alors en arrêt cardio-respiratoire : réanimée par le personnel de la piscine, qui l’avait sortie de l’eau, la victime a ensuite été évacuée par les secours vers l’hôpital de Niort. En raison de cette intervention, le centre aquatique des Fraignes a dû fermer plus tôt : il rouvrira à 10 h le mardi 6 août 2019.

#NiortAgglo Suite à un incident, le parc aquatique des Fraignes à Chauray a dû fermer ses portes et ne rouvrira pas ce soir. Réouverture demain mardi aux horaires habituels 10h-18h45.

Voir l'image sur Twitter

PIERREFITTE : feu de prairies, des animaux et un bâtiment sauvés

D’importants moyens ont été déployés par les sapeurs-pompiers, le dimanche 4 août 2019 vers 15 h 30, à Pierrefitte, au lieu-dit « Quingé », afin de circonscrire un feu de prairies et d’herbes sèches : six hectares ont brûlé, ainsi que 1.000 m de haies. Dans la soirée, les secours annonçaient qu’ils avaient sauvé quarante moutons, vingt vaches et empêché que les flammes ne détruisent plusieurs dizaines d’hectares de prairies et de champs cultivés supplémentaires, ainsi qu’un bâtiment d’une surface estimée à 400 m2 contenant du fourrage.

 

Source : https://www.lanouvellerepublique.fr
Crédit photo : Capture d’écran
Source crédit photo : https://www.lanouvellerepublique.fr

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail