Dunkerque: Les urgences de l’hôpital évacuées après une alerte à la bombe

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Les services de police et de déminage sont sur place pour effectuer une levée de doutes…

Mercredi, en fin de matinée, le service des urgences du centre hospitalier de Dunkerque, dans le Nord, a été évacué après qu’une femme a affirmé la présence d’explosifs sur place. Un périmètre de sécurité a été mis en place.

« Ce n’est pas une alerte attentat mais une levée de doute comme on en fait plusieurs par jours après la découverte de colis suspects », a affirmé à 20 Minutes une source policière. Pour autant, cette source confirme l’information de la Voix du Nordindiquant qu’une opération de police était en cours à l’hôpital de Dunkerque.

Une femme enceinte interrogée

Dans des circonstances qui restent à déterminer, une femme enceinte a affirmé que des explosifs avaient été placés dans le service des urgences. Cette dernière est d’ailleurs toujours sur place, interrogée par les policiers.

A l’heure actuelle, les accès aux urgences sont bouclés et le resteront jusqu’à la fin de la procédure de levée de doute des démineurs.

 

Source : 20minutes.fr

Crédit photo : capture d’écran

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail