Emmanuel Macron donne ses consignes après la condamnation de Nicolas Sarkozy

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Alors que Nicolas Sarkozy a été condamné pour corruption à trois ans de prison dont un an ferme ce lundi 1er mars, Emmanuel Macron, conscient que l’ancien président jouit encore d’une influence considérable, a donné des consignes strictes à son entourage, révèle Europe 1 ce mardi 2 mars.

Ce lundi 1er mars, Nicolas Sarkozy a été condamné pour corruption dans l’affaire dite « des écoutes » à trois ans de prison dont un an ferme.

Un délibéré qui peut d’ores et déjà changer l’élection présidentielle de 2022.

Sur ses gardes, Emmanuel Macron, qui a toujours considéré l’ancien président comme une menace politique, a briefé son entourage, informe Europe 1 ce mardi 2 mars.

Les macronistes ont ainsi reçu pour consigne « de ne pas s’attaquer à l’ancien président, et encore moins de l’humilier ».

Et pour cause, alors que l’élection présidentielle a de fortes chances de se jouer à droite, Emmanuel Macron ne peut pas se permettre de se mettre son prédécesseur, et son électorat, à dos.


Et ce, d’autant plus que l’époux de Carla Bruni, qui a fait appel de sa condamnation, jouit encore d’une influence considérable au sein de sa famille politique.

« Emmanuel Macron n’aime pas Sarkozy »

Les relations entre Emmanuel Macron et Nicolas Sarkozy, autrefois complices, se sont tendues ces derniers mois. « C’est plus franc entre eux.

Il y a moins de non-dits, moins de séduction », confirme un ministre auprès de L’Opinion. Il faut dire que l’ancien président n’aurait pas du tout apprécié le comportement de l’époux de Brigitte Macron à son égard.

« Macron ? Il t’appelle en croyant que tu es important, mais, au fond, il s’en fout.

Tu as beau lui proposer des trucs, il ne t’écoute pas », aurait-il déclaré auprès d’un visiteur, comme le rapportait Le Parisien.

« Nicolas Sarkozy n’est pas le meilleur ami d’Emmanuel Macron. Il a un rapport républicain fait de respect et de dialogue.


Mais cela ne signifie pas qu’il est dans la validation de tout ce qu’il fait », expliquait par ailleurs son entourage au quotidien.

Et un proche d’Emmanuel Macron de confirmer que ce dernier « n’aime pas Sarkozy », qu’il se contente pour l’heure de « neutraliser » alors que l’élection présidentielle approche à grands pas.

Crédits photos : Stephane Lemouton / Bestimage

Source : gala.fr

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail