Floirac et Bègles participent aux sauvetages avec SOS Méditerranée

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Lundi 3 mai, les villes de Bordeaux, Bègles et Floirac ont adhéré à SOS Méditerranée qui, depuis 2014 a permis le sauvetage en mer de 33 000 migrants
François Thomas, le président de SOS Méditerranée France était présent ce lundi 3 mai 2021 à la mairie de Bordeaux. À ses côtés, Pierre Hurmic, le maire de Bordeaux ; Jean-Jacques Puyobrau, son homologue de Floirac et Edwige Lucbernet, première adjointe au maire de Bègles ont signé l’adhésion de leurs communes respectives à la charte de l’association qui, depuis 2014 a permis le sauvetage en mer de 33 000 migrants.

François Thomas a rappelé que SOS Méditerranée n’avait « pas uniquement besoin de soutien financier, mais également de soutien dans la parole solidaire, pour affirmer les valeurs de notre République. » Pierre Hurmic a souligné que Bordeaux souscrivait « entièrement aux trois missions de SOS Méditerranée : secourir les rescapés, les protéger, puis témoigner. »



Jean-Jacques Puyobrau a souligné que Floirac adhérait « sur les bases de l’humanisme. Comment accepter que des milliers de personnes disparaissent en Méditerranée sans que nous régissions ? » D’ailleurs François Thomas chiffrait à 22 000 personnes qui depuis 2014 ont perdu ainsi la vie, « sans compter tous ceux qui ont disparu sans témoins ».

Exposition de photos
Pour sa part, Edwige Lucbernet qualifiait Bègles de « terre d’accueil depuis longtemps » et annonçait que l’adhésion à SOS Méditerranée sera votée le 18 mai prochain en conseil municipal. Par ailleurs, une exposition, « Lesbos, la honte de l’Europe » sera présentée sur les grilles du parc Mussonville, courant mai. Dans cette île grecque, le camp Moria devint le plus grand camp de réfugiés en Europe, abritant plus de 18 000 personnes dans des conditions indignes, en 2019.

« Les sauveteurs en mer qui tendent la main sont un maillon d’une grande chaîne solidaire et vous en faites désormais partie. »
SOS Méditerranée dispose de 650 bénévoles et possède 18 antennes en France, dont une à Bordeaux. Laquelle, avec Floirac et Bègles rejoint la soixantaine de collectivités qui ont décidé d’unir leurs efforts à ceux de SOS Méditerranée. « Les sauveteurs en mer qui tendent la main sont un maillon d’une grande chaîne solidaire et vous en faites désormais partie », a commenté François Thomas.



Source
Crédit photo : Capture d’écran

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail