GARDERIE PONCTUELLE, BAIL MOBILITÉ… LES PROJETS D’ÉDOUARD PHILIPPE POUR L’EMPLOI

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

GARDERIE PONCTUELLE, BAIL MOBILITÉ… LES PROJETS D’ÉDOUARD PHILIPPE POUR L’EMPLOI…

Plusieurs pistes sont lancées pour la grande mobilisation pour l’emploi et les transitions annoncée par Emmanuel Macron. Edouard Philippe a envoyé une circulaire en ce sens aux préfets.

« La véritable politique de retour au pouvoir d’achat, c’est le retour au plein emploi. Et pour cela, il faut faire la transformation du pays. » Emmanuel Macron avait annoncé la couleur en février, lors de sa conférence de presse au moment de faire un bilan à mi-mandat et dévoiler ses objectifs pour la suite. Dans une circulaire dont les Echosdévoilent certains points, Edouard Philippe rappelle aux préfets les objectifs, leur transmet des fiches pratiques, et leur communique un calendrier, tout en exigeant des résultats « tangibles » concernant cette mobilisation pour l’emploi et les transitions.

« Notre objectif est de remédier aux angles morts de nos politiques publiques, c’est-à-dire aux situations où celles-ci n’atteignent pas leurs objectifs, faute de suivi politique ou de coordination au plus près des territoires », explique le Premier ministre dans ce texte, en donnant dix jours aux préfets pour convier les « acteurs pertinents » en vue de cette mobilisation. Plusieurs pistes sont évoquées par les Échos pour atteindre les objectifs espérés.

Remise à plat des services de Pôle Emploi

Parmi elles, la garantie pour tous les jeunes souhaitant débuter un apprentissage de trouver un employeur et donc un contrat, ce qui n’est pas toujours le cas malgré leur motivation. L’accent sera mis sur la mise en relation entre ces jeunes et les entreprises, l’adaptation des transports, ou l’instauration d’un « bail mobilité » de 1 à 10 mois, pour lequel les chômeurs et salariés seraient éligibles également.

Les préfets sont encouragés à créer une offre de garderie « ponctuelle », pour permettre aux parents de confier leurs enfants lors d’un entretien d’embauche ou durant leur période d’essai. Des places en crèche pourraient aussi être réservées dans le cas de la reprise durable d’un emploi. Les chômeurs pourraient également bénéficier d’aides pour leur permettre de passer le permis de conduire ou de louer une voiture. La remise à plat des services de Pôle Emploi est également évoquée par les Échos, tout comme l’importance des pactes régionaux d’investissement dans les compétences, récemment signés et qui ont parmi leurs objectifs de trouver « des outils souples et simples » pour la formation.

300.000 emplois pourraient enfin être créés grâce au développement de l’écologie de proximité. Autant de pistes qu’il faudra creuser dans les jours à venir.

 

Source : https://www.capital.fr

Crédit photo : capture d’écran

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail