«Gilets jaunes»: 220 personnes interpellées dans toute la France, 81 placées en garde à vue

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Un manifestant parlent avec les forces de l'ordre à Bordeaux, lors de l'acte 6 des «gilets jaunes», le 22 décembre 2018.

ACTE 6 Des dizaines de personnes ont été interpellées

« pour des attroupements en vue de commettre des

violences », a précisé une source policière…

Quelque 220 personnes ont été interpellées et 81 placées en garde à vue dans ou en marge des manifestations de « gilets jaunes »​, ce samedi, selon un décompte fourni en début de soirée par la police.

En fin de journée à Paris, 179 personnes avaient été interpellées et 36 placées en garde à vue, la plupart pour des « attroupements en vue de commettre des violences ».

Parmi les personnes interpellées figure Eric Drouet, l’un des premiers meneurs des « gilets jaunes ».

Il a été arrêté vers 14h15 rue Vignon, dans le quartier de la Madeleine, au milieu de quelques dizaines de manifestants.

« Attroupements en vue de commettre des violences »

Ce chauffeur routier de Melun (Seine-et-Marne) âgé de 33 ans est une des voix qui pèsent dans la contestation, qu’il définit lui-même comme « populaire » et « totalement apolitique ».

Créée mi-octobre, sa page Facebook appelant au « blocage national contre la hausse des carburants » a été rapidement suivie par des dizaines de milliers de personnes, amorçant la mobilisation nationale du 17 novembre, l’« acte 1 » du mouvement.

Vidéo intégrée

C’est lui qui avait appelé les « gilets jaunes » à manifester à Versailles ce samedi, avant de lancer ce samedi matin sur Facebook un nouvel appel à se rassembler à Montmartre.
La plupart des interpellations l’ont été « pour des attroupements en vue de commettre des violences », a précisé une source policière.

A trois jours de Noël, les « gilets jaunes » mobilisent faiblement pour leur acte 6 ce samedi, avec des petites manifestations éparses à Paris, des rassemblements en régions, la poursuite de barrages routiers avec quelques blocages aux frontières.

Source : https://www.20minutes.fr
Crédit photo : capture d’écran
Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail