«Gilets jaunes» à Nantes: La mobilisation et les actes de vandalisme en hausse lors de l’acte 9

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Selon la police, quelque 2.600 personnes ont manifesté samedi après-midi à Nantes…

Comme dans le reste de la France, les «gilets jaunes» nantais étaient plus nombreux dans les rues à Nantes.

Samedi, pour l’acte 9 de la mobilisation (parti vers 13h de la place Bretagne), quelque 2.600 manifestants ont été comptabilisés par la police.

Le nombre de personnes à battre le pavé la semaine dernière avait été estimé à 2.000.

Une mobilisation en hausse tout comme les tensions et violences qui ont émaillé le défilé. A 19h30, samedi soir, la préfecture faisait état de 15 interpellations.

Deux personnes l’ont été avant la manifestation pour « port d’arme », une pour dégradation, et quatre pour jets de projectiles.

Plusieurs vitrines brisées

Car d’importants heurts ont été constatés, notamment aux abords de la préfecture.

Des manifestants, munis d’une échelle, ont notamment essayé d’y pénétrer.

Plusieurs commerces, notamment les locaux d’une assurance et d’une agence immobilière, ont été visés par des individus qui ont tapé sur les vitrines avec des marteaux.

Des banques, une agence de voyage, ont également subi des dégradations commises par des poubelles en feu placées par des manifestants à l’extérieur et deux voitures de luxe ont été incendiées.

« Je condamne fermement ces actes de vandalisme et de violence inadmissibles, a cette fois réagi Johanna Rolland, la maire de Nantes, dans un communiqué.

Le droit de manifester, ce n’est pas le droit de casser.

Ces violences doivent cesser, il appartient aussi au Gouvernement de construire les voies du retour à l’apaisement. »

 

Source : https://www.20minutes.fr

Crédit photo : capture d’écran

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail