« Gilets jaunes » : une photo diffusée sur France 3 fait polémique

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Dans son journal télévisé, la photo d’une pancarte tenue par un manifestant apparaît tronquée. La chaîne, accusée de censure sur les réseaux sociaux, invoque une erreur humaine.

Manifestation de « gilets jaunes » devant l’Opéra, à Paris le 15 décembre.

La chaîne de télévision France 3 s’est excusée dimanche 16 décembre pour avoir diffusé une photo d’un « gilet jaune » brandissant une pancarte où apparaissait seul le nom du président Emmanuel Macron, alors que sur le cliché original de l’AFP, on lisait « Macron dégage ».

La photo modifiée a suscité un tollé sur les réseaux sociaux avec une avalanche d’accusations de manipulation et de censure.

La direction de la communication de France Télévisions a affirmé qu’il s’agissait « d’une erreur et d’un manque de discernement de la part d’une personne qui concourt à la fabrication du journal télévisé ».

La chaîne, accusée de censure après avoir diffusé cette photo retouchée lors de son journal télévisé de samedi, a tweeté dimanche qu’il n’y avait « aucune volonté de masquer cette pancarte« , invoquant « une erreur humaine » et précisant que « cela ne se renouvellera pas ».

Pour afficher ce contenu, vous devez accepter les cookies pour les réseaux sociaux. En savoir plus et modifier les paramètres

« Nous tenions à vous présenter nos excuses (…) nous vous devions cette explication au regard de la confiance que vous nous accordez », a annoncé par la suite la chaîne dans son JT du soir.

« Il ne s’agit ni d’une censure, ni d’une volonté de dissimuler une quelque information », a assuré la chaîne.

La direction de la chaîne a par ailleurs contacté la direction de l’information de l’AFP « pour présenter ses excuses à l’Agence et au photographe auteur de l’image retouchée ».

Sur l’image diffusée par France 3, on voit des policiers à cheval, de dos, faisant face à des « gilets jaunes » debout sur un escalier, sur la place de l’Opéra à Paris, pendant la 5e journée de mobilisation de ce mouvement samedi.

L’un des manifestants brandit une pancarte blanche où le nom « Macron » apparaît au-dessus d’un curieux espace vide.

La photo originale, prise par un photographe de l’agence, montre le slogan « Macron dégage » inscrit dessus, signe que la photographie a été retouchée, pour faire disparaître le mot « dégage ».

 

 

Source: http://va.newsrepublic.net/s/rNvrSUp

Crédit photo : capture d’écran

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail