Gilets jaunes: Vinci ne demandera finalement pas d’argent aux automobilistes

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

L’entreprise voulait récupérer l’argent dû par les automobilistes ayant passé gratuitement les péages des autoroutes.

Le groupe français Vinci a dit ce mardi 18 décembre renoncer à récupérer l’argent dû par les automobilistes ayant passé gratuitement les péages des autoroutes qu’il exploite, à l’occasion des manifestations de gilets jaunes.

« Cette procédure sans doute insuffisamment expliquée, donc mal comprise, a suscité depuis hier un grand nombre de réactions négatives », a reconnu Vinci dans un communiqué. « VinciAutoroutes a décidé de renoncer à son application. »

On va prochainement écrire aux personnes que l’on a pu identifier », indiquait pourtant l’entreprise au Dauphiné Libéré ce lundi 17 décembre.

« L’idée n’est pas de les pénaliser. Il ne s’agissait pas d’opérations ‘péage gratuit’. Les levages de barrière se font ici sans notre accord ».

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail