Grand débat national: «Ça va poser un problème» si les jeunes ne s’expriment pas, estime Edouard Philippe…

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Grand débat national: «Ça va poser un problème» si les jeunes ne s’expriment pas, estime Edouard Philippe…

Edouard Philippe a rencontré une vingtaine de jeunes en service civique âgés de 18 à 24 ans à Juvisy-sur-Orge

En déplacement à Juvisy-sur-Orge (Essonne), Edouard Philippe, a encouragé les jeunes à participer au grand débat national. « Ça va poser un problème s’il n’y a pas (cette) tranche d’âge qui s’exprime », a estimé le Premier ministre.

« Un angle mort du grand débat »

« J’ai l’impression que la jeunesse c’est un angle mort du grand débat », avait déjà relevé, mercredi, le Premier ministre sur France Inter.

« Il y a une vraie demande, et que donc on peut se dire qu’il faut la prendre en compte », a réagi Edouard Philippe à propos d’une proposition de l’un de ces jeunes sur la meilleure prise en compte du vote blanc.

 « Mais imaginez qu’on arrive à un système dans lequel celui qui gagne dans un face-à-face va être élu avec 45 % (…), ça pose un sujet sur la légitimité des élections et de leurs résultats », a-t-il mis en garde. Il a également interrogé l’assistance sur la question du vote obligatoire, estimant intéressant de « lier les deux », et jugeant pour sa part que le vote n’est pas seulement un droit mais un « devoir civique ».
Crédit photo : capture d’écran
Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail