Grenoble : une femme ressort vivante d’une chute du neuvième étage

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Une voiture de police. Image d'illustration.

Une voiture de police. Image d’illustration.Christian Mueller / Shutterstock.com

Mercredi à Grenoble, une femme de 36 ans a chuté du neuvième étage. Souffrant de multiples blessures, ses jours ne sont malgré tout pas en danger. Des arbres auraient amorti sa chute.

Les faits se sont déroulés mercredi à Grenoble, dans l’Isère. Dans son quartier, une femme âgée de 36 ans a chuté du neuvième étage. C’est une voisine qui a découvert la trentenaire depuis la fenêtre de son domicile, rapporte France 3 Auvergne-Rhône-Alpes. La victime était alors polytraumatisée, c’est-à-dire qu’elle souffrait de multiples traumatismes.

Tombée du 9e étage : sa chute aurait été amortie par des arbres

Quand les sapeurs-pompiers sont arrivés sur les lieux, la trentenaire était encore consciente. Transportée au service déchoquage du CHU Grenoble-Alpes pour de multiples fractures et traumatismes aux bras, au bassin et aux jambes, ses jours ne sont toutefois pas en danger. Si la hauteur de sa chute pouvait laisser craindre une funeste issue, il apparaîtrait que la femme doive son salut aux arbres situés au pied de son immeuble et qui auraient ainsi amorti son atterrissage.

La victime souffrirait de schizophrénie

Les forces de l’ordre ont ouvert une enquête visant à faire toute la lumière sur ces faits. Il semble a priori être question d’une défenestration et d’un acte n’ayant pas impliqué de tierce personne. Les premiers éléments de l’enquête attestent d’une victime souffrant de schizophrénie. Ce trouble mental sévère pourrait donc, du moins en partie, expliquer le geste de la trentenaire.

Source : https://www.24matins.fr

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail