Harcelé à l’école, Diego, battu à mort sous les yeux de camarades qui le filment….

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail


Harcelé à l’école, Diego, battu à mort sous les yeux de camarades qui le filment…

La famille d’un adolescent tué par des camarades de classe en septembre dernier a annoncé qu’elle allait porter plainte contre le département à l’éducation en Californie pour n’avoir pas protégé la victime qui subissait du harcèlement.

Le 24 septembre dernier, le jeune Diego Stolz s’est éteint après une semaine passée à l’hôpital.

Agé de 13 ans, cet adolescent américain a été passé à tabac par des camarades de son collège, sous les yeux d’autres élèves qui filmaient la scène.

La vidéo a ensuite été publiée sur Facebook.

En début de semaine, la famille de Diego a annoncé son intention de porter plainte contre le département à l’éducation de Californie. Diego était en effet harcelé à l’école.

D’après ses proches, la politique anti-harcèlement mise en place n’est pas suffisante et les altercations, bagarres et incidents se multiplient, indique CBS.

Selon la plainte, Diego et sa cousine, adulte, auraient prévenu l’assistante du principal, Kamilah O’Connor, le 13 septembre pour le prévenir des brimades que subissait l’élève.

Kamilah O’Connor leur aurait alors assuré que les élèves en question seraient suspendus pendant trois jours, à partir du 16 septembre.

Elle a également accordé à Diego un jour de repos, loin de l’établissement, lui permettant de ne revenir que le lundi.




Mais lorsqu’il s’est présenté en cours le lundi, ses bourreaux étaient également là. C’est à l’heure du déjeuner, ce jour-là, qu’il a été passé à tabac.

« C’était le garçon le plus incroyable, le plus humble, le plus aimant et le plus drôle »

En réaction à la mort du jeune garçon, le département à l’éducation a apporté son soutien, affirmant que les deux élèves «seraient tenus pour responsables de sa mort», ajoutant que le harcèlement scolaire est un problème national.

Les deux garçons âgés eux aussi de 13 ans ont été arrêtés et inculpés pour homicide volontaire.

«C’était le garçon le plus incroyable, le plus humble, le plus aimant et le plus drôle», a déclaré la cousine de Diego, Jazmine, en conférence de presse.

«C’était le plus affectueux d’entre nous tous ici», a-t-elle ajouté à côté de l’oncle et la tante du garçon, qui ont élevé l’adolescent après la mort de ses parents.

«Il est consternant que l’école, qui est censée protéger ses élèves, n’ait pas réussi à lutter contre les brimades agressives qui se produisaient en ses lieux, même après de multiples plaintes, a déclaré l’avocat de la famille.




Cette incompétence flagrante de la part de l’école et de ses administrateurs a entraîné la mort d’un jeune garçon, qui a été soumis à des abus horribles tandis que les administrateurs détournaient le regard.

La famille est dévastée par la perte de Diego».

Source : https://www.msn.com

Crédit photo : Capture d’écran

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail