Impôts : pourquoi avez-vous reçu un virement des Finances publiques ?….

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

La Direction générale des Finances publiques (DGFiP) l’avait annoncé cette semaine : 8,5 millions de Français reçoivent un virement du Trésor public ce vendredi 15 janvier 2021. Il s’agit d’une avance sur vos habituels crédits et réductions d’impôt, avant le règlement du solde à l’été prochain.
Non, ce cadeau provenant des Finances publiques n’a rien d’une arnaque ! En théorie, vous avez d’ailleurs été prévenu de ce versement par un email et/ou via un document intitulé « Impôt sur les revenus 2020 – Montant de l’avance de réductions et crédits d’impôt » dans votre espace particulier sur impots.gouv.fr. Le document en question détaille le montant qui doit être versé sur votre compte bancaire (celui qui est connu de l’administration fiscale pour le prélèvement à la source) ce vendredi 15 janvier.



Il s’agit de l’avance sur les crédits et réductions d’impôt, un dispositif mis en place en janvier 2019 parallèlement à la mise en œuvre de la réforme du prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu. Ces avantages fiscaux ne sont pas pris en compte dans le calcul du taux de prélèvement. Pour éviter un trop important décalage de trésorerie pour les ménages bénéficiaires, le Trésor public vous verse donc 60% du montant dont vous bénéficiez habituellement à la mi-janvier, le solde (les 40% restants, environ) étant réglé lors de l’été suivant, suite à la déclaration annuelle, au printemps.

Le virement du 15 janvier provient, sauf exception, de « DGFiP Finances publiques ». Pour mémoire, en 2020, le virement de l’avance provenait de la « DDFiP de la Haute Vienne » ou de la « DRFiP Grand Est et DPT Bas Rhin » (une direction départementale ou régionale). Bercy a par ailleurs annoncé le libellé du virement, « AVANCE CREDIMPOT ».
En savoir plus : https://www.moneyvox.fr/impot/actualites/82791/impots-pourquoi-avez-vous-recu-un-virement-des-finances-publiques

Sur les 8,5 millions de foyers bénéficiaires de cette avance, 260 000 n’ont pas communiqué leurs coordonnées bancaires à la DGFiP : ces contribuables recevront cette somme « sous la forme d’une lettre-chèque qu’ils recevront par voie postale d’ici la fin du mois de janvier », comme l’explique Bercy dans un communiqué diffusé en début de semaine. Au global, cette avance est en moyenne de 640 euros par foyer bénéficiaire.



Lire aussi : Pourquoi je n’ai pas reçu l’avance espérée ?
En savoir plus : https://www.moneyvox.fr/impot/actualites/82791/impots-pourquoi-avez-vous-recu-un-virement-des-finances-publiques

Le calendrier de cette avance fiscale
Vous avez donné à une association d’intérêt général et/ou employé un salarié à domicile courant 2019 ? Vous avez déclaré cette dépense au printemps 2020 en vous astreignant à la corvée déclarative annuelle. Cela vous a permis de bénéficier d’une réduction et/ou d’un crédit d’impôt lors de l’été 2020, au moment du solde de l’impôt sur le revenu. Sur la base des réductions et crédits récurrents perçus en 2020, la DGFiP a calculé le montant de votre avance de cette mi-janvier 2021.

Cette avance équivaut donc à 60% des avantages perçus l’an passé. Sont identifiés par le fisc comme des avantages fiscaux récurrents les crédits et réductions liées aux dons, cotisations syndicales, services à la personne, gardes d’enfants, hébergements en Ehpad et investissements locatifs.



Source :
Crédit photo : Capture d’écran

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail