« J’arrête » : la lettre inédite où Coluche explique son retrait de la présidentielle de 1981…

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

« J’arrête » : la lettre inédite où Coluche explique son retrait de la présidentielle de 1981…

En mars 1981, Coluche, qui s’était lancé dans la course à l’Elysée, jette l’éponge. Il envoie alors une lettre à Romain Goupil, son « directeur de campagne », dans laquelle il explique sa décision. Cette lettre, le cinéaste l’a confiée à « M ».

Pour M Le magazine du Monde, Laurent Telo s’est replongé dans une aventure politique vieille d’il y a presque quarante ans mais qui résonne avec l’épopée contemporaine des « gilets jaunes » : la candidature avortée de Coluche à l’élection présidentielle de 1981, remportée par François Mitterrand. « Le “coluchisme” fut une tentative politique courte mais ultra-intense, pleine de rebondissements, et qui ne s’est pas forcément très bien terminée » , résume le journaliste.

C’est au cours de ses recherches que Romain Goupil lui communique une lettre envoyée par Coluche au moment de leur rupture politique – le cinéaste désapprouvant le rapprochement du candidat avec Gérard Nicoud et son mouvement de contestation des impôts.

Romain Goupil raconte : « Le 22 mars, j’envoie une lettre dactylographiée à Michel [Colucci] et à toute la bande (Claude Berri, Cavana, Patrick Dewaere, Félix Guattari, Véronique Colucci, Gérard Lanvin, Martin Lamotte, Maurice Najman, Renaud, Reiser, etc). Sur neuf pages, je lui écris que j’arrête la campagne. Je lui explique que c’est à cause de la rencontre prévue avec Gérard Nicoud. C’est pour moi la dérive poujadiste de trop. A la suite de cette lettre, je n’ai pas de nouvelles de Michel qui me confiera, quelques années plus tard, qu’il ne l’avait jamais lue.

 

 

Source : https://www.lemonde.fr

Crédit photo : capture d’écran

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail