Jeanne a été séquestrée, privée de nourriture et de douche pendant 18 mois par son beau-fils

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Prétexte

Térence Titart, 38 ans, le bourreau de Jeanne, est poursuivi pour traitements inhumains et dégradants avec séquestration mais également pour armes et pour détournement de cartes bancaires.

Une longue liste qui vient s’ajouter à son palmarès déjà bien rempli : l’homme a été condamné en 2007 à sept ans de prison pour des faits de viols et de pédophilie sur trois mineurs, dont sa petite sœur.

Le calvaire de Jeanne (prénom d’emprunt) a débuté le 1er octobre 2018 et s’est terminé le 20 mai 2020.

Pendant un an et demi, elle a été enfermée par son beau-fils Térence dans une chambre car il trouvait qu’elle fouinait trop et radotait. « J’ai pété les plombs.

Je regrette ce comportement inadéquat.


Au début, j’ai fait ça d’un commun accord avec mon ex et sa sœur (soit les deux filles de la victime). Je voulais que ma belle-mère reste dans sa chambre ».

Jeanne a vécu un véritable calvaire : pas de viande ni de repas chauds, elle avait juste un seau pour faire ses besoins !

Source : sudinfo.be

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail