La mère d’un garçon autiste aide à collecter 29000 euros pour le gardien d’une école qui va au-delà de son devoir…..

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Lorsque le gardien bien-aimé d’une école n’a pas reçu le prix de 8000 euros de la communauté, une mère a décidé de faire mieux. Touchée par la gentillesse du gardien à l’égard de son fils, atteint d’autisme, la communauté tout entière a aidé à réunir la somme incroyable équivalente à 29 000 euros.

Le 20 mars, à l’immense surprise de Raymond Brown, gardien de l’école primaire White Oak à Edenton, en Caroline du Nord, le chèque lui a été remis.




Adrian Wood a envoyé ses quatre enfants à l’école primaire White Oak. Raymond Brown a particulièrement aidé Amos, son fils de 7 ans, à s’intégrer à ses camarades malgré les obstacles qu’il rencontre en tant qu’enfant autiste.

Amos avait 3 ans lorsqu’il a commencé l’école. « Je l’ai tout de suite aimé. Il portait encore des couches quand je l’ai rencontré pour la première fois et je n’ai cessé de lui montrer de l’affection. Il a compris et s’est attaché à moi, et je me suis attaché à lui », a dit M. Brown à la station de télévision WITN.

M. Brown a inventé le surnom « Fameux Amos » pour renforcer la confiance du petit garçon, et ça a marché.




Des camarades de classe ont remarqué le lien amical entre Amos et le gardien populaire. Amos, qui a du mal à se faire des amis tout seul, a rapidement été entouré d’amour et de soutien.

Lorsque le nom de M. Brown a été soumis au concours North Carolina School Heroes, mais n’a pas été retenu, la mère d’Amos en a eu le cœur brisé.

Elle est allée sur Facebook pour partager l’histoire de M. Brown.

M. Brown est né et a grandi à Edenton. Père de cinq enfants, dont l’un est malheureusement décédé dans un accident de moto. M. Brown avait été lutteur et footballeur au lycée et avait l’ambition de devenir policier d’État, a écrit Mme Wood.

Au lieu de cela, il a changé des vies pendant 15 ans entre les murs de l’école primaire White Oak.

Touchés par le message de Mme Wood, les gens ont commencé à demander s’ils pouvaient faire un don au gardien d’école au grand cœur. Mme Wood a nommé le fonds de collecte, le prix « Fameux Amos », et a récolté 29 000 euros en une semaine, provenant du monde entier.

Pensant assister à une séance de photos au bord de l’eau pour son 38e anniversaire de mariage, M. Brown a été convoqué par Mme Wood et le personnel de l’école dans ce lieu pittoresque. Le maire d’Edenton, le chef de la police et Miss Caroline du Nord étaient présents, ainsi que la famille de Mme Brown venue de l’extérieur.




Mme Wood a diffusé en direct sur les médias sociaux la remise du prix « Fameux Amos » et de la récompense en argent à M. Brown.

« J’ai été pris au dépourvu. Voir tous ces gens crier et hurler ‘M. Brown, félicitations’, c’était magnifique », a dit M. Brown à l’émission de télévision Today. Il portait un smoking pour l’occasion.

La directrice Michelle Newsome a affirmé que M. Brown méritait vraiment cette distinction. « C’est notre ami le plus solide ici à White Oak… nous avons beaucoup de chance de l’avoir ici », a-t-elle dit. « Il n’y a pas un seul enfant dans ce bâtiment qui ne sache pas qui est M. Brown et que M. Brown s’occupe d’eux et les aime. »




Dytisha Brown, la fille de M. Brown, est du même avis et a dit à WITN que son père adore son travail et qu’il arrive même avant le principal pour s’assurer que les enfants sont en sécurité.

Pour Mme Wood, la contribution de M. Brown à la qualité de vie de son fils Amos est inestimable. « J’espère simplement que les gens regarderont autour d’eux et verront… Il n’est pas difficile d’être gentil et ce n’est pas difficile de reconnaître la gentillesse », a-t-elle dit.




Révélant ses projets pour l’utilisation de l’argent, M. Brown a dit que sa femme aimerait améliorer leur maison et prendre des vacances pour voir sa famille. M. Brown, quant à lui, a des ambitions modestes pour son prix : un camion d’occasion pour son travail.

Il souhaite également offrir de la nourriture au personnel de l’école et des glaces à tous les enfants.




Source
Crédit photo : Capture d’écran

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail