Laïcité: Emmanuel Macron va rencontrer le Conseil français du culte musulman ce lundi matin….

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail


Laïcité: Emmanuel Macron va rencontrer le Conseil français du culte musulman ce lundi matin….

LE chef de l’État a annoncé qu’il rencontrerait le Conseil français du culte musulman ce lundi matin, alors que plusieurs élus de droite, d’extrême-droite et de la majorité s’opposent sur les questions de laïcité ces dernières semaines, et notamment sur le cas des mères voilées à l’occasion de sorties scolaires.

Emmanuel Macron va rencontrer lundi des représentants du Conseil français du culte musulman (CFCM), a annoncé le président dans une interview diffusée dimanche, en précisant qu’il ne voulait pas « céder à la précipitation » pour s’exprimer sur la laïcité.

« Je m’apprête à voir les représentants du Conseil français du culte musulman », annonce-t-il dans un extrait diffusé par RTL d’une interview enregistrée lors de son vol de retour de La Réunion vendredi.

La radio a précisé que la rencontre avec le CFCM aurait lieu lundi matin.
Une proposition de loi LR devant le Sénat mardi
Le thème en sera « de voir comment nos concitoyens dont la religion est l’islam peuvent vivre tranquillement leur religion en respectant absolument toutes les lois de la République », explique le chef de l’Etat, alors que le thème des rapports entre islam et laïcité agite à nouveau le débat depuis plusieurs semaines.

Le Sénat examinera mardi une proposition de loi des Républicains (LR) visant à interdire le port de signes religieux aux parents accompagnant des sorties scolaires.

Selon un sondage Ifop-JDD, trois Français sur quatre sont favorables à une telle interdiction.

Dans l’extrait de l’interview à RTL -qui sera diffusée intégralement lundi à 7h15 puis 8h20-, Emmanuel Macron indique qu’il annoncera « dans les prochaines semaines » une batterie de mesures « pour lutter contre ce communautarisme » dans « l’éducation, la santé, le travail, les différents services au public ».

Une batterie de mesures bientôt annoncées
« Ce qui veut dire », explique t-il, « avoir des mesures d’interdiction ; ce qui veut dire dissoudre parfois certaines associations encore davantage ; ce qui veut dire interdire certaines pratiques qui se sont installées et qui ne sont pas conformes aux lois de la République », et en résumé « être intraitable avec les lois de la République ».




Le chef de l’Etat avait appelé le 8 octobre, quelques jours après l’attaque ayant tué quatre fonctionnaires à la préfecture de police de Paris, à construire « une société de vigilance » face au risque du terrorisme islamiste.

Interrogé par RTL sur le fait de savoir s’il s’exprimera prochainement sur la laïcité, le président rétorque que l’on « confond les sujets.

On ne me demande pas de parler laïcité, on veut que je parle d’islam.

Pourquoi je ne veux pas céder à la précipitation ou aux injonctions de parole dans ces moments-là  ? Parce que je serais moi-même (ce faisant) complice d’une sorte de confusion collective ».

Source : https://www.msn.com
Crédit photo : Capture d’écran :

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail