L’arrêté confirmant le lancement du “plan plein air” a été publié: voici précisément ce qu’il contient….

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

L’arrêté ministériel confirmant le lancement du “plan plein air” a été publié vendredi après-midi au Moniteur belge. Les mesures entreront en vigueur dans la nuit de vendredi à samedi à minuit, comme cela avait été annoncé.

La ministre avait sollicité l’avis du Conseil d’État à la suite des comités de concertation des 14, 23 et 28 avril. Cet avis lui est parvenu jeudi à 22h15, précise le cabinet. Le texte a été affiné, sans modifier fondamentalement les mesures déjà annoncées.

Terrasses
L’arrêté ministériel réglemente tout d’abord l’ouverture des terrasses. Les mesures sont inchangées par rapport à celles figurant dans le projet d’arrêté ministériel approuvé par le gouvernement fédéral et communiqué le 29 avril. Concrètement, les tables doivent notamment bien être disposées de manière à garantir une distance d’un mètre et demi entre les tablées. Cette règle suscite la polémique. Le protocole établi avec le secteur prévoit la possibilité d’y déroger par l’installation de panneaux en plexiglas. Une option écartée par le commissariat Corona et par le ministre de la Justice, non sans susciter des remous dans les communes et parmi les exploitants.

Un maximum de 4 personnes par table est autorisé, sauf lorsqu’il s’agit d’un seul et même ménage.

Seules des places assises à table sont autorisées. Chaque personne doit rester assise à sa propre table et aucun service au bar n’est autorisé.

Un côté au moins de la terrasse est ouvert en tout temps dans son entièreté et doit assurer une ventilation suffisante.

La consommation de boissons et de repas doit obligatoirement avoir lieu à l’extérieur.

Le client peut uniquement accéder à l’espace intérieur occasionnellement et pendant une courte durée pour aller aux toilettes, pour accéder à la terrasse ouverte ou pour payer l’addition.



Les clients et le personnel portent un masque ou toute autre alternative en tissu. Les clients peuvent retirer leur masque lorsqu’ils sont assis à table.

Le niveau sonore ne peut pas dépasser les 80 décibels.

Les heures d’ouverture de la terrasse sont confirmées de 8h00 à 22h00. L’heure limite de vente d’alcool coïncidera avec l’heure de fermeture des établissements horeca (22h00 également).

Culture et événements
Un public assis de maximum 50 personnes pourra, après autorisation préalable des autorités communales compétentes, assister à des événements, des représentations culturelles et autres, et des compétitions sportives professionnelles en extérieur, pour autant qu’ils soient organisés par des professionnels, et moyennant le respect des mesures en vigueur.

Les foires commerciales, en ce compris les salons, pourront également être organisées à l’extérieur pour 50 visiteurs.

La limite d’âge de 18 ans est abrogée pour les activités extérieures dans un contexte organisé.

Les activités pourront être organisées pour un ou plusieurs groupes de maximum 25 personnes, encadrants non compris.

Pour les enfants jusqu’à l’âge de 12 ans accomplis, ces activités pourront être organisées à l’intérieur en groupes de maximum 10 enfants.

Les activités pourront uniquement avoir lieu sans public, sauf pour les entraînements sportifs non professionnels. Dans ce dernier cas, chaque participant jusqu’à l’âge de 18 ans accomplis pourra être accompagné par un seul membre du même ménage.

Les compétitions sportives non professionnelles restent interdites.

Pour les mariages et les cultes, un maximum de 50 personnes, sans compter les enfants jusqu’à l’âge de 12 ans accomplis, l’officier de l’état civil et le ministre du culte, pourront être présentes en même temps lors de mariages civils, de l’exercice collectif du culte et de l’exercice collectif de l’assistance morale non confessionnelle et des activités au sein d’une association philosophique-non confessionnelle, pour autant que ces activités soient organisées en extérieur aux endroits prévus à cet effet.



Couvre-feu
Le couvre-feu est bien levé à minuit. Une interdiction de rassemblement sur la voie publique et dans l’espace public de plus de 3 personnes, sans compter les enfants jusqu’à l’âge de 12 ans accomplis est confirmée. Les membres d’un même ménage pourront toutefois se trouver sur la voie publique et dans l’espace public, quelle que soit la taille du ménage.

Précisons qu’à Bruxelles, la situation est paradoxale. La Région capitale s’est montrée est plus stricte que les deux autres Régions puisqu’elle a instauré un couvre-feu à partir de 22h et non de minuit. En Flandre et en Wallonie, où le couvre-feu commence à minuit, la population aura la liberté de sortir la nuit dès vendredi soir. En revanche, à Bruxelles, les habitants devront rester chez eux durant deux heures avant d’être à nouveau autorisés à sortir.

Bulle intérieure
Chaque ménage pourra recevoir maximum deux personnes en même temps chez soi ou dans un hébergement touristique, sans compter les enfants jusqu’à l’âge de 12 ans accomplis, à condition que ces personnes fassent partie du même ménage. La distanciation sociale devra être respectée avec les invités, sauf avec le contact rapproché.

Parcs d’attraction, brocantes et marchés aux puces
Les parties extérieures des parcs d’attractions peuvent aussi rouvrir samedi. Il en va de même pour les parties extérieures des brocantes et marchés aux puces organisés par des professionnels.

Enfin, l’arrêté ministériel prolonge les mesures qui n’ont pas été décidées lors des trois derniers comités de concertation jusqu’au 30 juin inclus, comme l’obligation de télétravail. Un comité de concertation est toutefois programmé mardi prochain.




Source
Crédit photo : Capture d’écran

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail